Les doudous à l'effigie des mascottes des deux clubs présentent un risque pour les enfants en cas d'ingestion du rembourrage. Les produits peuvent être remboursés jusqu'au 10 mai prochain en magasin.

Après le Stade Malherbe de Caen, c'est au tour du Havre Athletic Club de rappeler ses doudous mascottes. Ces peluches pour les enfants en bas âge, commercialisées depuis trois mois à une vingtaine d'euros, doivent être ramenées en magasin au plus vite.

Les deux produits "doudou Vik" et "doudou Saly" présentent un danger en cas d'ingestion du rembourrage, précise le site gouvernemental Rappel Conso qui a donné l'alerte lundi 25 mars. "La couture de la queue cède lors des essais de traction sur les coutures à 70N, rendant le rembourrage accessible", peut-on lire au sujet de la peluche bleue du HAC. Le défaut de couture concerne la corne pour le doudou du SM Caen.

Nous avons vendu une soixantaine de doudous depuis le début de la saison mais nous n'avons reçu aucun retour des clients pour le moment.

Communication du SM Caen

Il est demandé aux clients de ne plus utiliser le produit et de le rapporter en point de vente – les boutiques officielles du SM Caen et du HAC notamment –, avant le vendredi 10 mai 2024. Un remboursement pourra être réalisé sur place. Par ailleurs, les doudous ont été retirés des sites marchands des deux clubs de football.

Les produits dérivés d'autres clubs sont également concernés. La peluche mascotte "Gothiques" du club de hockey d'Amiens a également fait l'objet d'un rappel. Même constat pour celles des clubs de foot de Toulouse et de hand de Créteil. Ces dernières présentent le risque, plus grave, d'un arrêt respiratoire ou d'un risque d’étouffement par régurgitation.