• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le gouvernement renonce à fusionner les rectorats... sauf en Normandie !

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Le ministre de l'Education Nationale a pris la décision "de maintenir tous les recteurs, et tous les rectorats". Mais en Normandie, la fusion est en marche et Jean-Michel Blanquer confirme que "l'expérimentation se poursuit". Le syndicat FSU estime pourtant qu'elle n'a plus de sens. 

Par PMP, avec Jérôme Ragueneau

Dans sa déclaration devant la commission des affaires culturelles le 31 janvier (la vidéo est à voir ici), Jean-Michel Blanquer est catégorique : "tous les recteurs et tous les rectorats". Le ministre de l'Education Nationale défendait un texte intitulé "l'école de la confiance". "C'est en allant sur le terrain, en écoutant" qu'il dit avoir pris cette décision, pour que la gestion des affaires scolaires soit effectuée "au plus près du terrain". Jean-Michel Blanquer détaille ensuite la philosophie de cette loi qui entend aussi donner davantage de pouvoirs aux directeurs départementaux.
 


Soit. Mais le même jour, l'agence de presse AEF Info annonce que "l'expérimentation sur la fusion des académies se poursuit en Normandie". À Caen, le rectorat confirme : "Au vu des informations dont nous disposons, la Normandie continue son processus de fusion".


Les rectorats de Normandie auront fusionné en 2020


"Pourquoi les arguments qui prévalent dans les autres régions de France ne seraient-ils pas également pertinents pour la nôtre ? s'interroge la sénatrice communiste de Seine-Maritime Céline Brulin. "Les agents des académies rejettent unanimement cette réorganisation", ajoute l'élue dans le courrier qu'elle a adressé au ministre. La FSU estime que cette expérimentation "n'avait de sens que si elle s'inscrivait dans une démarche nationale." Le syndicat plaide pour le rétablissement d'un recteur à Rouen.
 


Le processus de rappochement des rectorats de Normandie a été engagé en 2017. Depuis le 1er janvier 2018, Denis Rolland est à la fois recteur de Normandie, recteur de Caen, et recteur de Rouen. Le 1er janvier 2020, les deux rectorats ne feront plus qu'un. Le rectorat de Normandie aura alors un poids équivalent à celui de Rennes et de Nantes.

Sur le même sujet

Une entreprise de l'Eure victime des manifs des gilets jaunes

Les + Lus

Les + Partagés