Grève à France Bleu Normandie

Publié le Mis à jour le
Écrit par MN

Radio France et les antennes régionales de France Bleu sont en grève à partir d'aujourd'hui. Les salariés dénoncent le plan de départs volontaires  pour 2022. Les émissions et les journaux seront perturbés toute la semaine.
 

Une partie de l'antenne de France Bleu Normandie est perturbée depuis ce lundi matin, en raison de la grève des salariés. 

" Depuis 8h30, il n'y a plus de journaux d'information, et il n'y en aura pas de la journée. Il n'y aura pas non plus, certains programmes régionaux ", nous explique une journaliste de la rédaction de Rouen.

Le mouvement est vaste : il concerne tout le groupe Radio France et 7 stations : France Inter, franceinfo, France Culture, France Musique, Fip et Mouv', ainsi que les 44 stations locales de France Bleu.

A l'origine de la grève : le plan de départs volontaires qui prévoit la suppression de 299 postes d'ici 3 ans ; dont 236 départs volontaires. Ce projet a été présenté aux représentants du personnel, par la présidente Sibyle Veil, le 14 Novembre dernier, lors d'un CSE central extraordinaire. Il s'agit d'anticiper la baisse de dotation de l'état.

"Le plan Radio France 2022 prévoit 60 millions d'économie sur 3 ans", selon le syndicat FO.

5 organisations syndicales ( CGT, CFDT, SNJ, Sud et FO ) ont donc déposé un préavis de grève pour une journée, pour la semaine ( du 25 au 29 Novembre ), ou illimitée. 

A Rouen, ce matin, 4 salariés étaient en grève. D'autres ont prévu de rejoindre le mouvement dans la semaine, en fonction du tableau de service. Si bien que l'antenne devrait être encore perturbée dans les jours à venir.

A Caen, le mouvement n'a pas été suivi et l'antenne pas perturbée : aucun gréviste parmi le personnel au tableau de service, ce premier jour de mobilisation.

A Cherbourg,  France Bleu Cotentin n'était pas en mesure de diffuser normalement ses programes ce 25 novembre. "4 journalistes sur 6 sont en grève", explique un délégué SNJ (Syndicat National des Journalistes).

Selon le SNJ Radio-France : "Ce lundi 25 novembre, les salariés de Radio France ont fait entendre leur profonde opposition au projet mortifère "Radio France 2022".Les émissions matinales ont été perturbées sur France Inter, France Culture et France Info. Dans près de la moitié des locales de France Bleu, les matinales (information et programmes) ont été remplacées par la playlist de grève."
 

 

La grève pourait durer toute la semaine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité