La grève à la SNCF continue en Normandie ce vendredi 4 mai avec encore un “trafic perturbé”

Une voie de chemin de fer installée devant la cathédrale de Rouen le samedi 31 avril 2018 par les cheminots grévistes / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI P. Cornily
Une voie de chemin de fer installée devant la cathédrale de Rouen le samedi 31 avril 2018 par les cheminots grévistes / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI P. Cornily

La SNCF invite ses clients à prendre "les dispositions et précautions nécessaires" avant de voyager. La circulation des TER et des trains Intercités s'annonce réduite

Par Richard Plumet avec AFP

Le trafic SNCF sera encore perturbé par la grève ce vendredi 4 mai 2018, dans les mêmes proportions qu'hier avec, au plan national, un TGV et un Transilien sur deux, ainsi que deux TER sur cinq prévus, a annoncé dans un communiqué la direction du groupe ferroviaire.
En Normandie, la SNCF prévoit :
  • 1 TER sur 2
  • 2 Intercités sur 5
  • pas de TGV
Prévisions détaillées pour la Normandie ci-dessous  :

Les TER

• Paris-Rouen : 1 circulation sur 2
• Paris-Caen : 1 circulation sur 2
• Rouen-Amiens : 4 circulations sur 5 (par cars)
• Rouen-Dieppe : 1 circulation sur 2
• Le Havre-Rolleville : 2 trains sur 5
• Fécamp-Le Havre : 3 circulations sur 5  (trains + cars)
• Rouen-Le Havre : 4 trains sur 5
• Elbeuf-Yvetot : 1 circulation sur 3 (trains + cars)
• Évreux / Lisieux / Caen / Cherbourg : 1 train sur 3
• Lisieux / Trouville - Deauville / Dives – Cabourg : 2 circulations sur 3 (par cars)
• Caen / St Lo / Coutances / Granville : 2 circulations sur 5 ( par cars)
• Caen / Rennes : 4 circulations sur 5 (par cars)
• Paris-Vaugirard/ Dreux/ Argentan/ Granville : 2 circulations sur 3 (trains + cars)
• Rouen rice-droite / Caen : 4 circulations sur 5 (trains + cars)
• Le Mans/ Alençon/ Argentan / Caen : 1 train et 13 cars

Les INTERCITES

•  Paris-Rouen-Le Havre : 2 train sur 5
•  Paris-Caen-Cherbourg : 1 train sur 2
•  Paris-Granville : 1 train sur 2
•  Caen-Le Mans-Tours : trajet par cars

TGV

Pas de TGV Le Havre > Rouen > Marseille ce vendredi 4 mai



Le stand installé devant la cathédrale de Rouen le samedi 31 avril 2018 par les cheminots grévistes du syndicat CGT / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI P. Cornily
Le stand installé devant la cathédrale de Rouen le samedi 31 avril 2018 par les cheminots grévistes du syndicat CGT / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI P. Cornily

A Paris et à l'international :

Au niveau national il y aura un train Intercités sur trois, tandis qu'à l'international, trois trains sur cinq circuleront, précise la direction de la SNCF.

Ces prévisions de trafic sont identiques à celles publiées pour hier, 13e journée de la grève par épisode de deux jours sur cinq lancée début avril.
La SNCF "mettra en circulation 350 TGV" vendredi, soit 20 de plus que jeudi et "80 de plus que les 23, 24, 28 et 29 avril", autres journées de grève, a précisé le groupe dans son communiqué. Habituellement, la SNCF fait circuler entre 700 et 800 TGV par jour.
Il est prévu vendredi trois TGV sur cinq sur l'axe Est, un sur deux sur l'axe Sud-Est, deux sur cinq sur l'axe Atlantique et un sur trois sur l'axe Nord, ainsi qu'un TGV Ouigo sur deux.

En Ile-de-France, sur la ligne RER A, il y aura un train sur deux "sur les branches Cergy/Poissy" et le trafic sera "normal sur le reste de la ligne", selon le communiqué.

Pour le RER B, il faudra compter un train sur deux "toute la journée entre Gare du Nord et Aéroport Charles De Gaulle 2 TGV/Mitry-Claye", deux trains sur trois aux heures de pointe et un service normal aux heures creuses "entre Saint-Rémy-Lès Chevreuse/Robinson et Gare du Nord".

Le groupe prévoit également un RER C sur trois et deux RER D sur cinq.

A l'international, il est prévu quatre Eurostar sur cinq, un "trafic quasi normal" pour les Thalys et deux trains Lyria sur cinq.
© France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI P. Cornily
© France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI P. Cornily



Lundi chez le Premier ministre

La grève à la SNCF est entrée dans son deuxième mois. Ce septième épisode de deux jours de grève s'achèvera samedi à 7H55. Jeudi matin, 18,15% des agents SNCF étaient en grève, contre 17,87% le 24 avril (précédente journée de grève en semaine), selon la direction.

Les syndicats CGT, Unsa et CFDT ont déjà déposé leur préavis pour la huitième séquence de grève, qui couvrira la période du 7 mai à 20H00 jusqu'au 10 mai à 07H55.

SUD Rail avait lui déposé un préavis de grève illimitée au début du conflit. Ces quatre organisations syndicales, représentatives au sein de la SNCF, ainsi que FO, représentative au niveau de la branche ferroviaire, seront reçues lundi à tour de rôle par le Premier ministre Edouard Philippe.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus