Les cheminots caennais manifestent devant le Conseil régional de Normandie

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM

Alors que le troisième épisode de grève perlée a débuté jeudi soir à la SNCF, les cheminots caennnais ont manifesté ce vendredi matin devant le Conseil régional pour interpeller son président, Hervé Morin.

Alors que la mobilisation des cheminots enregistre une légère baisse au niveau national sur ce troisième épisode de grève perlée, à Caen la taux de participation reste élevé. Le trafic est encore "très perturbé" en Normandie, selon la direction de la SNCF. Sans surprise, l'assemblée générale qui s'est tenue en milieu de matinée à la gare de Caen a décidé de la reconduction du mouvement.



Les cheminots ont ensuite défilé dans les rues de la ville pour se diriger vers le siège du Conseil régional afin d'interpeller son président, Hervé Morin, également président des régions de France. Ce dernier, qui a fait du train une de ses priorités de sa campagne pour les régionales, s'est clairement prononcé en faveur de l'ouverture à la concurrence, une ouverture rendue obligatoire par la règlementation européenne et qui justifie, selon le gouvernement, la réforme ferroviaire.



Mais dont plusieurs syndicats ne veulent pas entendre parler. "C'est une mauvaise nouvelle à la fois pour les usagers et pour les cheminots", affirme Allan Bertu, secrétaire général de la CGT des cheminots de Caen



Interview d'Allan Bertu, Secrétaire général syndicat des cheminots de Caen - CGT



Interview d'Allan Bertu, secrétaire général syndicat des cheminots de Caen - CGT


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité