Le groupe ornithologique normand a besoin de vous ce weekend pour compter les oiseaux !

© Philippe Clément / BELPRESS / MAXPPP
© Philippe Clément / BELPRESS / MAXPPP

Comme chaque hiver, le GONm, le groupe ornithologique normand, fait appel aux Normands pour faire l’inventaire des espèces présentes dans la région. Ce weekend des 25 et 26 janvier, un grand comptage des oiseaux de jardin est organisé. Tout le monde est invité à participer. Mode d'emploi. 

Par Aurélie Misery

Savez-vous distinguer une mésange bleue d'une mésange charbonnière ? Un pigeon ramier d'un pigeon biset ? 

Le grand comptage organisé ce weekend du 25 et 26 janvier est peut-être l'occasion de regarder de plus près les espèces d'oiseaux qui peuplent vos jardins. 

Comme chaque hiver, le groupe ornithologique normand, en partenrariat avec la Ligue de protection des oiseaux et le Muséum national d'Histoire naturelle, fait appel aux Normands pour faire un inventaire des oiseaux en Normandie. 
 

"C'est un comptage qui permet d'avoir une idée des oiseaux anthropisés, autrement dit qui se sont adaptés à l'homme et vivent près du bâti", explique le GONm.  

Qui peut participer ? 

"Tout le monde ! N'importe où en Normandie !" assure le GONm. Pas nécessaire donc d'être un expert, il suffit d'apprendre à reconnaître les oiseaux communs et de les compter. 

Vous pouvez télécharger le formulaire rassemblant les principales espèces d'oiseaux  et le guide d'aide au comptage  ou visiter le guide d'identification du site Ornithomedia. 
 

Comment compter ? 

Il faut observer et noter les oiseaux présents dans votre jardin (ou tout autre lieu choisi : balcon, cour, parc, école …) durant une heure, samedi 25 ou dimanche 26 janvier.

Une fois votre comptage terminé, transmettez vos données via le formulaire de réponse en ligne 

Si vous avez des questions ou des difficultés à identifier un oiseau (photo, description...), une adresse mail : nicoklatka@hotmail.fr

L'an dernier, en janvier 2019, Le GONm a reçu 2 400 formulaires remplis. 

Au niveau national, ce sont les départements du Calvados et de la Manche, suivis de la Seine-Maritime qui ont le mieux répondu à l'appel. Cette année, le GONm compte sur le relais de l'association "Faune et Flore de l'Orne" (AFFO) pour davantage mobiliser les Ornais. 

 

Le rouge-gorge et le moineau, oiseaux stars en Normandie 

D'après le dernier grand comptage, en fréquence dans un jardin, c'est le rouge-gorge qui arrive en première position, suivi du merle et du pinson. 

En terme d'effectif, c'est le moineau qui est l'espèce la plus répandue, suivi de la mésange bleue. 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus