Hervé Morin demande une réduction pour les abonnés Intercités après les grèves de juin

© AFP Kenzo Tribouillard
© AFP Kenzo Tribouillard

Le président de la région Normandie avait déjà obtenu une indemnisation pour les abonnés TER auprès de Guillaume Pepy, le président de la SNCF. Hervé Morin souhaite une égalité de traitement pour les abonnés des grandes lignes normandes. 

Par Marc Moiroud-Musillo

Après des premiers échanges avec la SNCF, la Région Normandie, qui est l'autorité organisatrice des TER, avait obtenu que celle-ci prenne à sa charge le dédommagement des abonnés TER. L'effort porte sur une offre de réduction de 25% sur l’abonnement mensuel de septembre 2016 ou un mois gratuit pour les abonnés annuels.

Suite à la demande d'usagers des grandes lignes en Normandie, Hervé Morin a écrit le 3 août au président de la compagnie ferroviaire, Guillaume Pepy. 

Il me paraît important que l'effort fait pour les abonnés d'Intercités soit équivalent aux mesures annoncées pour le TER" écrit Hervé Morin


"Interpelé sur ce sujet par une part non négligeable d'usagers, je souhaiterais disposer (...) d'une information complète pour montrer la justesse des mesures prises". 

En juin, les abonnés avaient connu d'importantes perturbations en raison de grèves.

A lire aussi

Sur le même sujet

lncendie Lubrizol : les syndicats de policiers reçus par le préfet de Normandie

Les + Lus