A Aviron : un mort sans concession

Un défunt a été inhumé dans un caveau qui ne serait pas le sien. Les soi-disant vrais propriétaires crient au scandale.

© (©Cédric Lepoittevin-France3 Haute-Normandie)

Un couple d’octogénaire d’Aviron crie au scandale : « il y a un cadavre dans notre caveau ».

Vendredi dernier une inhumation a lieu au cimetière de la commune. Une personne prévient le couple Plumet : « on a enterré quelqu’un dans votre caveau ».

Le couple se rend immédiatement au cimetière et constate effectivement qu’il y a erreur. Le maire, Claude Behar, et son adjoint, prévenus s’y rendent eux-aussi. Le maire est abasourdi et déplore la situation. Mais par respect pour la famille du défunt, ils n’arrêtent pas l’enterrement.

D’où vient l’erreur ?

Il prévient cependant madame Plumet que « cette erreur sera réglée dès le retour de la secrétaire de mairie et l’adjoint chargé des commissions cimetières », c’est-à-dire dans une dizaine de jours. Les archives et tous les documents relatifs aux concessions de ces deux familles seront vérifiés pour comprendre ce qui a bien pu se passer : une concession vendue deux fois ? Ou est-ce que la mairie a communiqué aux pompes funèbres le mauvais numéro de la concession ?

Les Plumet ne décolèrent pas. Ils entendent prendre un avocat dans les prochains jours.

Plus d'explications avec Cédric Lepoittevin et Henri Desaunay.


Un défunt enterré dans un caveau qui n'est pas... par France3Haute-Normandie

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite