Ikea Caen : ouverture la semaine prochaine

Le futur magasin d'ameublement suédois ouvrira ses portes comme prévu le 2 novembre à Fleury-sur-Orne.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Depuis la pose de la 1ère pierre en décembre 2010, le chantier a tenu ses délais. Le magasin ouvrira donc au public mercredi prochain, le 2 novembre à 9 h 00 précises, en bordure du périphérique sud de Caen d'où l'on peut désormais distinguer son inimitable bardage bleu.

Sur une surface de 19 500 m² réparties sur deux étages, plus le restaurant de 550 places, une boutique suédoise et un parking de 1 300 places, ce magasin représente un investissement de 55 millions d'euros.


2 200 candidats ont postulé de toute la région. 

Le magasin emploie 220 salariés dont les recrutements ont démarré en janvier 2011 via la méthode dite de simulation. Basée sur des tests simples d’écriture, de lecture, de mathématiques et de mises en situations concrètes, cette méthode consiste à ne rien révéler de son CV.

Les salariés retenus sont des personnes avant tout motivées par cette enseigne, selon les responsables du recrutement, l'attention d'Ikéa s'étant plus portée sur "la motivation, l'enthousiasme et la simplicité" que sur les diplômes.

Les salariés sont déjà à pied d'oeuvre pour aménager le magasin et en préparer l'ouverture. 70% d'entre eux travaillent à temps plein. Quelques personnes ont rejoint Fleury-sur-Orne par mutation.

Une enseigne soucieuce de l'environnement


Le magasin s'insère dans un parc d'activités dont le projet est piloté par Normandie aménagement. L'idée est de créer une environnement qui ne ressemble pas à une zone commerciale classique, mais plutôt à un endroit où il fait bon se promener. Le parc d'activités sera exclusivement consacré à l'aménagement de la maison.

Avec une chaudière bois, un système de traitement des eaux pluviales et des panneaux solaires, le magasin s'attache à réaliser des économies d'énergie.

"Un projet écologiquement et socialement responsable", souligne Philippe Duron, président de l'agglomération Caen-la-Mer. "A la hauteur de ce qu'on attendait d'Ikea", souligne-t-il.

Ikéa ne connaît pas la crise

La filiale française du géant suédois de l'ameublement a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 6,1% à 2,42 milliards d'euros lors de son exercice 2010-2011.

Forte de ses résultats, elle a confirmé l'objectif d'ouvrir 40 magasins d'ici 2020, afin de permettre à 80% de la population de se trouver à une heure de l'un de ses points de vente.

L'enseigne compte actuellement 28 magasins en France. Caen est la toute prochaine ouverture avant Clermont-Ferrand en 2013 et Bayonne en 2014.

L'entreprise suédoise a investi plus d'un milliard d'euros en France au cours des dix dernières années.


L'enjeu économique est si important qu'une bretelle de sortie depuis le périphérique sud a été aménagée pour accéder directement au magasin. Une autre bretelle est dans les cartons pour 2014. Un bus est déjà en service pour accéder à la zone d'activités en 20 minutes à partir du centre-ville de Caen.

Reste à savoir si l'arrivée du géant suédois dans l'agglomération risque de porter un grave préjudice aux autres magasins d'ameublement et à ceux du centre-ville de Caen.

Pour Philippe Duron, il n'y a pas de risque, au contraire. Cette enseigne est régionale et attirera des clients de loin. Quand ils viendront de l'Orne ou de la Manche, ils en profiteront, assure-t-il, pour faire d'autres courses et aller dans le centre de Caen.