Le Rwanda demande l'extradition d'un rouennais

Claude Muhayimana est accusé de participation au génocide rwandais. Il se défend contre ces accusations

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Cet employé communal de la ville de Rouen est visé par les accusations très graves du Procureur Général du Rwanda.  Jeudi 29 mars, la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Rouen a donné un avis favorable à son extradition.

Claude Muhayimana a la double nationalité française et rwandaise. Il est arrivé en France en 2001. C'est en décembre dernier que le Rwanda a émis un mandat d'arrêt et réclamé son extradition. Les autorités l'accusent de participation présumée au génocide  en 1994. On estime que 800 000 hommes, femmes et enfants ont été massacrés.

Le rouennais nie ces accusations. Il déclare qu'il n'était pas dans la région où des faits lui sont reprochés. Son avocate a formé un pourvoi devant la Cour de Cassation après la décision de la Cour d'Appel de Rouen.

   Claude Muhayimana estime qu'il est visé en tant qu'opposant au gouvernement actuel. Le Collectif des parties civiles pour le Rwanda déclare que le rouennais a été dénoncé par des miliciens du génocide.

     

Le Rwanda demande l'extradition d'un rouennais par France3Haute-Normandie