Pétroplus: Shell ne pourrait s'engager qu'un mois

A partir du 14 juin la raffinerie de Pétroplus va redémarrer pour un contrat ponctuel.

Shell, l'ancien propriétaire du site, va approvisionner la raffinerie de Pétroplus à Petit-Couronne, de 100.000 barils de brut par jour. Cette reprise de l'activité intervient après presque six mois d'arrêt. Mais l'accord prévoit qu'en cas de pertes, Shell n'honore plus son contrat.

Or le groupe estime, d'après des prévisions sur le cours du raffinage, que le contrat ne pourrait pas durer plus d'un mois.

Toutefois, pour les syndicats le redémarrage de l'activité même temporaire est 

 une bonne nouvelle.

Nicolas Vincent, le coordinateur CGT de la raffinerie à Petit-Couronne était notre invité vendredi 1er juin 2012.


Pétroplus: la reprise partielle de la raffinerie... par France3Haute-Normandie

"Le redémarrage des unités va contribuer à donner à la société (...) en redressement judiciaire depuis le 25 janvier des moyens financiers pour assurer son activité pour les prochaines semaines", a également précisé la direction.

Toujours selon la direction, la reprise de l'activité devrait permettre de rendre la raffinerie "plus attractive pour un investisseur".

Le point avec Frédéric Nicolas


Pétroplus: redémarrage de la raffinerie le 14 juin par France3Haute-Normandie

Le sort de la raffinerie connu le 24 juillet

Trois groupes se sont pour l'instant faits connaitre auprès de l'administrateur judiciaire, dont le groupe Klesch qui prévoit le maintien de 410 emplois sur les 550 existants. Mais dans les trois cas, il n'y a pas d'"offre ferme".

Le tribunal de commerce de Rouen se prononcera le 24 juillet sur l'avenir du site. Il pourra ainsi choisir une offre de reprise, prononcer l'arrêt de l'activité ou encore prolonger la période d'observation.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité