Interdiction de la pêche au bar pour les amateurs : la fronde s’organise

Image d'illustration / © Maxppp / FRANCOIS DESTOC
Image d'illustration / © Maxppp / FRANCOIS DESTOC

Les pêcheurs amateurs protestent contre une décision européenne qui interdit désormais aux plaisanciers de pêcher du bar sauvage au nord du 48ème parallèle, Manche, Mer du Nord et Atlantique Nord. Ils souhaitent un assouplissement de cette réglementation.

Par F3Normandie

Le 13 décembre dernier, après une nuit de négociation, le Conseil de l’Union européenne est parvenu à un accord sur les quotas de pêche 2018 et celui sur le bar ne fait pas l’unanimité. Selon le Conseil Eurpoéen, ce sont 3 000 tonnes de bar qui sont pêchées chaque année par la pêche de loisirs.  Ainsi, la pêche au bar sauvage est interdite du bar sauvage au nord du 48ème parallèle –qui inclut la Manche - pour les amateurs. Pour l’instant seulement le pêcher-relâcher est toléré.



Problème, au sud du 48ème parallèle le quotas est autorisé jusqu'à 3 barspar jours... Les associations de pêcheurs ne comptent pas se laisser faire. Ce mardi 23 janvier, le Comité de façade Manche Est- mer du Nord, s’est réunis au Havre et ils ont décidé d’adresser une motion de défiance au ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert. Ils réclament un assouplissement de la réglementation.


Reportage Rémi Mauger et Joël Hamard, montage Karine Lepainteur:


Sur le même sujet

Ex Anima

Les + Lus