Jardinage : 4 bulbes à fleurs originaux à planter en juillet

Colchique, Sternbergia ou amaryllis de jardin, Cyclamen de Naples fleuriront dès cette fin d’été ou début d’automne, le Lis ou Lys de la Madone lui fleurira l’an prochain. Des fleurs qui sortent de l’ordinaire à offrir ou à s’offrir !
 

© Pixabay
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par fotographi (@fotographi1) le


Sternbergia lutéa ou Amaryllis jaune

Il ressemble à s’y méprendre au crocus mais il fleurit entre septembre et octobre quand il reste peu de fleurs au balcon ou au jardin.

D'une hauteur de 20 cm, on peut le cultiver en pot. Il est parfait en bordure ou en rocaille, mais pousse parfaitement en gros pot ou balconnière ( il faudra juste le déplanter après qu’il ait fané)

Plantation :Laissez les bulbes en pleine terre d'une année sur l'autre.

ATTENTION : Disposer tout de suite quelques granulés d'anti limace utilisable en agriculture bio à la surface, les gastéropodes en raffolent.

Sophie Bernard

© Pixabay
 

Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent…

Comme le dit la chanson ils fleurissent dans les prés mais ces fleurs délicates sont également époustouflantes au jardin ou en gros pots.
Les colchiques ressemblent beaucoup au crocus mais les fleurs sont bien plus grosses et plus longues.
Il en existe plusieurs variétés et plusieurs couleurs : blanc, rose, parme…
Parfaits en bordures ou en rocailles comme en gros pots ou balconnières ( il faudra juste les déplanter après qu’ils aient fanés)
Hauteur de la fleur : 15 à 30 cm selon les variétés

Plantations :Après la floraison, couper le feuillage lorsqu’il est bien sec et jaune
Laisser les bulbes en pleine terre, ils refleuriront d’années en années.

ATTENTION : Disposer de suite quelques granulés anti limace utilisable en agriculture biologique à la surface, les gastéropodes en raffolent.
 
© Pixabay
 

Cyclamen de Naples

Blancs, roses, parmes ou violets, il fleurit très longtemps à partir de la fin août et bien souvent jusqu’aux premières gelées.
Il fait 5 à 6 cm de hauteur mais il s’étale au fil des années sur plusieurs mètres carrés à condition qu’il soit planté à l’ombre ou à mi ombre, puisque son milieu naturel est le sous-bois.
Hauteur des fleurs et feuilles : 6 à 10cm
Feuillage panaché argent/gris très décoratif
Supporte parfaitement les pluies d’automne

Plantation
© Pixabay
 

Le Lis ou Lys de la Madone

Aux senteurs de jasmin à des dizaines de mètres à la ronde.
Il sentait si bon dans les jardins de nos grands-parents qu’il est gravé à jamais dans notre mémoire olfactive.
Blanc pur, brillant, presque nacré, qui a pour seul défaut ses étamines oranges qui tâchent les vêtements.
Plantation :
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @azanic62_dd le

 

Attention : un petit coléoptère rouge se régale des lis. On l’appelle le criocère du Lis, qu’il dévore de bas en haut. Gardez toujours un œil sur lui !

Sophie Bernard


Ses œufs oranges sont posés en pointillés sous les feuilles, récupérez-les au printemps pour les détruire.
Ne vous laissez pas berner, le criocère adulte (rouge vermillon) se laisse tomber au sol pour nous faire croire qu’il est mort, le petit malin.
Le saviez-vous ? Sa couleur rouge repousse les oiseaux qui n’osent pas le manger.

Comme le doryphore, il faudra le capturer aux heures chaudes et tous les jours pour espérer vous en débarrasser.

Il déteste les odeurs fortes:
Le marc de café qu’il faudra renouveler aussi souvent que possible, entre deux pluies ou deux arrosages.
A titre préventif : Pulvérisez souvent du purin dilué à 10% : d’ortie, de tanaisie, de consoude ou de prêle. Au moins 2 fois par semaine.
Une décoction de tabac le repousse également: vos mégots que vous laissez macérer 24 heures dans un sceau d’eau, que vous filtrez et que vous pulvérisez pur, 3 ou 4 fois par semaine. J'ai testé ça marche très bien.

Et/ou plantez à proximité des végétaux qui sentent très fort, voire mauvais :
de l’aneth, du thym, de la menthe poivrée, du basilic, du nepeta mussini, de la rue, de la sauge officinale, de l’armoise ….
 

Pour déplanter et conserver nos bulbes en fin de floraison :

Sortez-les de terre lorsque les feuilles sont complètement jaunes et sèches.
Si les feuilles sont encore fixées aux bulbes ne les détachez pas, elles doivent se vider de toute leur sève et en alimenter le bulbe.
Si vous coupez les tiges et feuilles encore vertes, vous réduisez la floraison de l’année prochaine.
Placez les bulbes (bien secs et sans terre) de même variété dans un grand journal (papier absorbant) que vous pliez pour en faire un paquet bien fermé.
Ficelez le tout et stockez au frais « hors gel » et dans le noir pour tout l’hiver, jusqu’à la prochaine date de plantation.
Attention les rongeurs en raffolent. Ils peuvent tout engloutir en quelques jours.
Notez le nom de la plante en question sur le paquet.
 

Voilà une idée cadeau durable !
On trouve ces bulbes peu connus en jardineries ou par correspondance
Bel été entouré de fleurs !

Sophie Bernard

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter