Jardinage : « les filles de l’air » ou Tillandsia plantes quasiment sans entretien

Suspendez-les dans les pièces d’eau de la maison sans terre et sans pot, en les douchant régulièrement et c’est presque tout.

© Pixabay

Il existe près de 400 espèces de Tillandsia

Elles sont de la famille des broméliacées qui sont des plantes très solides comme l’ananas.
Elles sont souvent épiphytes mais il y en a quelques-unes qui sont terrestres, donc qui ont besoin de terre.
© Pixabay

Les filles de l'air n'ont pas de racine

Ne vous y trompez pas, les filles de l’air se contentent uniquement de l’air et de l’hygrométrie (humidité de l’air).
Elles ont des teintes argentées ou bleutées, fleurissent parfois au cœur de la plante, en été.
Les feuillages sont épais pour la plupart mais il y en a une qui pousse légère et fine comme du fil à coudre.

Les Tillandsia

Originaires d’Amérique du sud, on les appelle les filles de l’air car elles vivent suspendues dans les arbres, sur des poteaux ou des fils électriques qui leur servent uniquement de supports.
Ces plantes épiphytes n’ont pas besoin de pot ou de terre, quand elles développent quelques racines elles sont aériennes et juste là pour se fixer à quelque chose ou pour s’hydrater.
Seuls les feuillages se développent grâce à l’humidité de l’air.

Pour bien les soigner

Elles aiment l’eau non calcaire, donc de préférence de l’eau de pluie, mais elles sont assez solides pour se contenter de l’eau du robinet si elle n’est pas trop dure.
Il faut donc les doucher 2 ou 3 fois par semaine, avec la poire à douche et à l’eau à température de la pièce où elles sont suspendues.

Si l’eau courante est très calcaire, cachez un pulvérisateur plein d’eau de pluie dans la pièce en permanence et humidifiez la totalité de la plante 2 ou 3 fois par semaine.
Ça ne prend que quelques secondes !

Sophie Bernard

Un bain par semaine pour une hydratation parfaite

Plongez-les entièrement dans un bain d’eau de pluie à température ambiante.
Laissez-les s’imprégner une bonne demi-heure, égouttez-les et remettez-les à leurs places.
© Pixabay

De l’engrais foliaire une fois par mois

Une fois par mois douchez-les à l’eau du robinet ou eau douce au pulvérisateur, laissez-les égoutter et ensuite pulvérisez une dose d’engrais foliaire sur l’ensemble de la plante.
Ne jamais donner d’engrais à une plante qui a soif, il faut l’arroser à l’eau claire une heure ou deux avant.
Au pulvérisateur toujours, donnez-leur un engrais qui sera absorbé par les feuilles, donc « foliaire ».

La belle saison en extérieur

L’été elles aiment être suspendues sous nos arbres au jardin.
Dans leurs milieux naturels elles vivent en hauteur et plutôt à mi-ombre, à des températures toujours tièdes et sous des pluies quasi quotidiennes.
Dons chez nous il faut les installer dans les mêmes conditions: climatiques identiques et surtout ombragées, jamais de plein soleil qui les dessèche et les brûle.
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Les Demoiselles de l'Air (@lesdemoisellesdelair)

La tendance du moment

Les mettre sous cloches de verre ou posées dans une jolie poterie, sur un mur de mousse naturelle fixé au mur de la salle de bain.
On peut aussi les coller au pistolet à colle dans un cadre ou sur un tronc naturel.
Elles sont exotiques et très décoratives.

Voilà c’est aussi simple que ça ! Si elles meurent chez vous c’est que l’hygrométrie n’est pas au rendez-vous ou que vous ne les humidifiez pas assez !

Sophie Bernard

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs