Jardinage : réalisez un gâteau de fleurs guidé pas à pas

Publié le
Écrit par Sophie Bernard

Aujourd’hui ou pour Noël avec des biscuits « boudoirs » montés en forme de charlotte, on en mangerait !
 

Notre professeure du jour

Corinne Machemehl, professeure d’art floral au lycée Jean Rostand d’Offranville (près de Dieppe), partage avec nous son cours pour la fabrication d’un gâteau de fleurs fait avec les végétaux aux couleurs chatoyantes que l’on trouve en ce moment dans nos jardins.
Ses élèves du jour, futures fleuristes, sont allées elles-mêmes récolter fleurs, feuillages, fruits et baies dans le parc du lycée horticole.

Un gâteau de fleurs, baies, fruits secs et feuillages colorés

Il ressemble à un vrai gâteau de pâtissier mais il est garni généreusement de végétaux de saison très colorés.
La garniture du gâteau sera assez basse, les tiges seront courtes pour ne pas dissimuler les biscuits qui l’entourent. Le but est qu’il ressemble à une vraie charlotte.

Pour ne pas gaspiller les biscuits, ce gâteau une fois défleuri peut être mis à l’extérieur pour nourrir les oiseaux.

Sophie Bernard

Accessoires nécessaires :

  • 1 assiette ou coupelle de présentation (support du gâteau)
  • 1 pain de mousse hydratable (mousse pour piquer des fleurs fraîches)
  • 15 à 16 biscuits (Boudoirs ou de Reims roses) mesurez le diamètre de votre pain de mousse et calculez le nombre de biscuits dont vous aurez besoin.
  • Les végétaux de saison de votre choix (prévoyez plus que nécessaire)
  • Ruban de décoration de votre choix (pour le contour final du gâteau et 1 nœud)
  • Epingles et perles pour fixer le ruban et le nœud de pâtisser.

Quels végétaux ont été choisis?

Feuillages colorés et verts : houx, ginko biloba, érable, épis de graminées, lierre vert.
Fleurs : choisya (oranger du Mexique), bruyère, hortensia. 
Fruits : marrons, nèfles. 
Baies : cotonéaster, lierre, skimmia, arbre aux faisans.
Toutes les tiges sont à peu près de la même longueur, environ 10cm.

Les fleurs de votre jardin

Si vous avez des roses de noël déjà fleuries, du laurier tin ou s’il vous reste encore quelques vraies roses qui peuvent fleurir jusqu’à la fin décembre, ne vous en privez pas, il faut simplement que les fleurs ne soient pas trop grosses pour ne pas déséquilibrer le gâteau de fleurs.

Le pot est entièrement habillé de boudoirs

Faites tremper le pain de mousse pour le gorger d’eau (au moins 30mn) en général il fait des bulles tant qu’il boit.
Placez-le dans une coupe ou un vase pour bien l’isoler mais faites en sorte qu’il soit plus bas que les biscuits.
Les biscuits doivent impérativement rester bien secs, sous peine d’effondrement.
Encerclez le contenant d’un élastique assez large pour maintenir les biscuits.
Un par un, placez les boudoirs à la verticale sous l’élastique, pour habiller le tour complet.

Plantez le gâteau de fleurs comme un vrai fleuriste

  • Camouflez, recouvrez entièrement la mousse avec des feuillages variés et orientés pointes vers l’extérieur.
  • Disposez les fleurs aux tiges plutôt courtes mais régulières.
    Ici les tiges font en moyenne 8 à 10cm dont 3 à 4 cm sont piqués dans la mousse.
  • Ajoutez des petites grappes de baies colorées au même niveau que les fleurs.
  • Piquez 2 tiges de fils de fer rigide dans des marrons ou des nèfles pour pouvoir les planter dans la mousse au même niveau que les fleurs et baies.
Sur la vidéo des gâteaux de fleurs des élèves on constate que le dessus des bouquets est assez plat.

La touche finale un ruban et un nœud de pâtissier

Encerclez le gâteau d’un ruban de couleur que vous fixez avec des épingles ornées de perles ou des petits boutons floraux collés.
Ajoutez un nœud discret

Visitez le site du Lycée Jean Rostand
Lycée des métiers de la maintenance et de l’Hortipaysage
501 rue du Château
76550 Offranville (près de Dieppe)