• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Journées de l'archéologie : des chantiers s'ouvrent à vous

Fouilles Archéologiques Compains / © PHOTOPQR/LA MONTAGNE
Fouilles Archéologiques Compains / © PHOTOPQR/LA MONTAGNE

Les archéologues sont partout. Ils ne travaillent pas seulement en Egypte mais surtout au bas de la rue. Ils présentent leurs découvertes dans le cadre des Journées nationales de l'archéologie. A Vieux-la-Romaine (14) un chantier de fouille du forum antique est ouvert à la visite ce dimanche

Par AFP/L.A

Les journées de l’archéologie : en progression croissante

"Au fil des ans, les JNA prennent une ampleur croissante", explique Dominique Garcia, président de l'Inrap, l'Institut National de recherches archéologiques préventives, chargé par le ministère de la Culture d'organiser l'événement. En progression constante depuis leur création il y a sept ans, ces journées avaient attiré plus de 130.000 personnes l'an dernier. "En France, il y a du patrimoine quasiment partout. De ce fait, il n'y a pas de zones blanches archéologiques", relève t-il. Dans chaque ville, voire près de chaque village, il y a des choses à voir.

Plus de quarante chantiers de fouille ouverts au public

"Au début, les visiteurs viennent voir l'archéologue au travail mais très vite, ils s'intéressent à l'histoire du site. C'est un moyen pour eux de s'approprier l'endroit dans lequel ils vivent", souligne Dominique Garcia. "Cela leur donne des repères"Une trentaine d'opérations "portes ouvertes" se tiennent dans les centres de recherche qui ont pour mission d'étudier et de conserver les objets mis au jour lors de fouilles. Les musées possédant des collections archéologiques ne seront pas en reste. Le Louvre mettra en avant l'oeuvre de Champollion, le premier déchiffreur des hiéroglyphes.

"L'archéologie ne doit être réservée à une élite. Elle doit entrer dans le quotidien des gens. Il y a beaucoup de choses à faire par exemple avec les populations locales, les commerçants". M.Le Forestier, archéologue

L'Inrap, qui compte 2.000 collaborateurs et chercheurs, réalise chaque année environ 1.800 diagnostics archéologiques et 250 fouilles en partenariat avec les aménageurs publics et privés.

 




Sur le même sujet

Graines de jardin 2019 à Rouen

Les + Lus