Le Whopper s'apprête à débarquer en Basse-Normandie

Burger King a officialisé ce jeudi le bouclage du rachat de Quick. En Basse-Normandie, l'enseigne créée au début des années 70 en Belgique compte cinq restaurants. Ces derniers vont basculer sous pavillon "américain".

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Longtemps absente du territoire français (qu'elle a quitté au milieu des années 90), l'enseigne américaine de fast-food Burger King fait seon retour dans l'hexagone depuis quelques années. En Normandie, elle a annoncé en juillet dernier l'ouverture d'un premier restaurant en Seine-Maritime, à Rouen. Mais plusieurs autres devraient rapidement suivre. Ce jeudi, Burger King France a officialisé le bouclage du rachat de Quick auprès de Qualium Investissement (un projet annoncé en septembre dernier).

A l'occasion de cette officialisation, Olivier Bertrand, PDG du groupe Olivier Bertrand, actionnaire majoritaire de Burger King France, a dévoilé la stratégie de l'enseigne de fast-food. "L'idée est de convertir le réseau Quick en Burger King. Ce rapprochement est une manière d'accélérer le développement, de réunir nos forces, d'éviter de faire une concurrence et aussi de nous donner une puissance de feu". Objectif: "atteindre 20% de part du marché du burger.

La conversion des restaurants Quick en Burger King débutera à la fin du premier semestre 2016 et durera jusqu'en 2020. "On va mettre beaucoup d'énergie sur le plan de conversion et nous souhaitons aller vite", a assuré M. Bertrand. Burger King compte aujourd'hui 42 établissements en France. Le réseau passera donc à 443 restaurants estampillés Burger King. Et parmi eux, les cinq établissements Quick présents en Basse-Normandie (agglo caennaise, Cherbourg et Saint-Lô).