Ligne SNCF Paris-Granville : des travaux perturbent le trafic ce week-end

La circulation des trains sur la ligne Paris-Granville sera perturbée le week-end du 5 et 6 juin puis celui du 12 et 13 juin 2021, en raison de travaux de renouvellement des voies. Les horaires seront modifiés et des autocars de substitution seront mis à disposition sur une partie du trajet.

Sur la ligne de train Paris-Granville, la circulation est interrompue entre Dreux et Paris les 5, 6, 12 et 13 juin 2021.
Sur la ligne de train Paris-Granville, la circulation est interrompue entre Dreux et Paris les 5, 6, 12 et 13 juin 2021. © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Des perturbations auront lieu les week-ends du 5-6 juin et du 12-13 juin, sur la ligne de train Paris-Granville. Des travaux de renouvellement des infrastructures modifieront le trafic entre Dreux et la gare de Paris-Montparnasse. Sur ce tronçon, la circulation des trains sera interrompue. Tous les TER auront pour départ et terminus Dreux.

Changements d'horaires et cars de substitution

Entre Dreux et Paris, des autocars seront mis en place pour assurer le trajet. Les horaires des trains seront modifiés et certains seront supprimés. Avant de voyager, il est préférable de consulter les horaires des 5 et 6 juin ainsi que ceux des 12 et 13 juin

Concernant l’accès aux autocars, la SNCF précise : « en gare de Dreux, les cars de substitution arriveront et partiront de la gare routière qui touche la gare SNCF. En gare de Paris-Montparnasse, les cars de substitution partiront et arriveront au 35, boulevard de Vaugirard, accessible depuis le milieu du quai de la voie 24 ».

© SNCF

 

Des travaux depuis mai 2021

Ces travaux de renouvellement du réseau ont débuté au mois de mai 2021. Les usagers de ce train entre Paris et la Manche subissent des changements de circulation depuis déjà trois week-ends. « Cela commence à faire beaucoup ! », s'insurge Christian Canac, président du comité des usagers de la ligne Paris-Granville (CULPAG). 

C’est un mal nécessaire.

Daniel Grébouval, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) de Normandie

Mais ces interventions sont indispensables afin de permettre aux rames de circuler sans dysfonctionnement et de renouveler les installations vieillissantes. « C’est un mal nécessaire », reconnaît Daniel Grébouval, président de la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) de Normandie.

Ce représentant des voyageurs regrette toutefois que « les travaux impactent systématiquement les week-ends ». Cela permet de moins déranger les Franciliens, qui empruntent davantage les transports en commun le reste de la semaine. Mais il souligne : « la Normandie est une destination touristique, notamment le week-end. Les conditions de circulation des trains ont une incidence sur ce secteur. »

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
trains régionaux transports l'aigle