Un livre photos qui retrace 60 jours aux côtés des soignants au CHU de Rouen

Depuis le début de l'épidémie, les soignants ont été mobilisés pour lutter contre le coronavirus. De longues semaines à se battre contre un ennemi invisible et destructeur, qui ont donné naissance à un livre photos qui raconte 60 jours du quotidien du CHU de Rouen.

"De cette crise, il faut témoigner, accepter de prendre du temps si l'on ne veut pas en perdre la suite. Pour cela, il est important de partager notre vécu, nos sentiments". L'isolement, l'injustice, la tristesse, mais aussi la joie du travail en équipe, la reconnaissance et la fierté, que le Dr Edgar Menguy a choisi de partager dans le livre 60 jours au sein du service Covid de réanimation chirurgicale au CHU de Rouen.

"Nous nous sommes retrouvés projetés sans l'avoir demandé dans une situation inhabituelle, dans un service qu'on connaissait très bien, dans lequel on ne reconnaissait plus les lieux, on ne se reconnaissait plus entre nous", témoigne le médecin. Car pour lutter contre cet ennemi invisible, tout le monde doit porter des masques, des protections qui recouvrent la moitié du visage.
 

"Objet de mémoire collective"


Restent donc les regards pour communiquer, mais aussi pour transmettre les émotions. L'idée est alors venue de les immortaliser en les photographiant. Des clichés des soignants, par les soignants. Au départ, "le projet est parti de l'idée de mettre en photo chacun de nous dans son équipement de protection sur le mur pour se reconnaître entre nous. L'épidémie se poursuivant, le travail se faisant de façon très forte tous les jours, on a eu envie de prolonger et de faire un objet de mémoire collective pour l'ensemble des soignants du service." Puis, petit à petit, "dans un second temps, on a eu envie de le diffuser".

Car il est important que cette période reste dans les mémoires. Le CHU de Rouen a accueilli 86 patients et a vu trois personnes décéder. "On s'est dit que ce que nous nous avions vu, il fallait le renvoyer vers les malades, leurs familles et celles des soignants, parce que chacun de nous partait le matin, et la famille restait et ne savait pas trop à quoi on était exposés."
 
 
 

"Fatigués", les soignants attendent une reconnaissance


Après ces semaines entières à s'occuper des malades, "les équipes sont fatiguées. Mais en même temps fières d'avoir mené à bien cette mission. Cela a changé nos relations entre nous, cela nous a solidarisés, il n'y avait plus de hiérarchie, on a fait bloc. On en sort plus fort par rapport à quelque chose qui nous a fait peur au début et qu'on a réussi à surmonter."

Des épreuves que les soignants ont surmontées au prix de certains sacrifices. "Après les décisions prises dans l'urgence, viendra le temps de l'analyse, de la remise en question et du débat autour des nombreuses questions qui auront émergé au cours de cette pandémie", conclut le livre. "On a réussi à faire face, mais les soignants attendent une reconnaissance. Non seulement de ce qu'ils ont fait pendant cette épidémie, mais aussi dans leur quotidien. L'idée du livre était de rendre visibles des gens invisibles des gens du quotidien et qu'on a mis d'un coup sur le devant de la scène."



Le livre est disponible sur internet ou en vente uniquement à la librairie de l’Armitière de Rouen.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter