Manche: l'élection de Philippe Bas aux départementales invalidée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Meunier
Philippe Bas, lors de la conférence de presse suivant l'annonce de la décision tribunal administratif de Caen
Philippe Bas, lors de la conférence de presse suivant l'annonce de la décision tribunal administratif de Caen

Le tribunal administratif de Caen a annulé ce jeudi l'élection de Philippe Bas (Les Républicains) dans le canton de Villedieu-les-Poêles. Le candidat victorieux en mars dernier avait ensuite été élu à la tête du Département de la Manche

C'est une petite bande orange qui lui coûte cher. Le bulletin de vote bicolore de Philippe Bas lui vaut l'annulation de son élection dans le canton de Villedieu-les-Poêles. La réglementation relative à l'impression des bulletins de vote stipule en effet qu' "ils doivent être imprimés en une seule couleur sur papier blanc".

Ses adversaires, à l'initiative du recours, avaient invoqué cet argument, un argument retenu par le rapporteur public qui, le 17 septembre dernier, estimait que "une méconnaissance de l'article R.30 du code électoral est de nature à altérer la sincérité du scrutin" et réclamait l'annulation de l'élection. Le tribunal administratif de Caen a statué dans ce sens ce jeudi. Techniquement, le Département de la Manche n'a donc plus de président puisque c'est Philippe Bas qui avait succédé en avril dernier à Jean-François Le Grand. 

Philippe Bas a annoncé ce jeudi midi qu'il ne ferait appel de cette décision. Il restera en poste pendant un mois avant d'être remplacé par son premier vice-président Marc Lefèvre. Un nouveau scrutin sera organisé. Philippe Bas a déclaré "faire confiance aux électeurs" pour le reconduire à son poste.

Reportage d'Hélène Jacques et Nicolas Dalaudier
Intervenants:
- Philippe Bas, président du conseil départemental de la Manche

durée de la vidéo: 01 min 40
Manche: l'élection de Philippe Bas invalidée

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.