Manche : une "salle de silence" en construction dans l'église de Sainte-Mère-Église

La Grange de la Paix, jouxtant l'église Notre-Dame de la Paix à Sainte-Mère-Église (Manche), a accueilli aujourd'hui une capsule pensée par une architecte manchoise et baptisée "salle de silence". Un cocon isolé du monde extérieur qui invite à la méditation. 

Construction d'une "salle de silence" à l'Eglise Notre-Dame de la Paix à Sainte-Mère-Eglise
Construction d'une "salle de silence" à l'Eglise Notre-Dame de la Paix à Sainte-Mère-Eglise © Amandine Pinault

Sainte-Mère-Église (Manche), haut lieu du tourisme de mémoire de la seconde guerre mondiale, s'est enrichie aujourd'hui, mardi 23 février, d'un symbole de paix : une "salle de silence" a été convoyée depuis Bricquebec, puis déposée dans la grange attenante à l'église Notre-Dame de la Paix.

Il s’agit d’une structure en bois de forme oblongue en sapin et en tremble créée par l’architecte manchoise Johanna Schmidt et réalisée par le menuisier Alexandre Ratel, manchois également. 

"La rondeur enveloppe et rassure"

Cette capsule a été commandée il y a cinq ans par le diocèse. L'idée était de réhabiliter la grange qui jouxte l'Eglise, la "Grange de la paix", et d’y introduire un symbole de paix. "On n'avait aucune idée de la manière dont on pouvait représenter la paix, qui est quelque chose de très abstrait, raconte Christian Morio, coordinateur bénévole du projet. Donc on a laissé le champ libre aux trois architectes." Et c'est le projet de Johanna qui a remporté tous les suffrages. 

"Le souhait du maître d’ouvrage est d’amener les gens à s’interroger sur la paixC’est un espace dédié à l’introspection, à une forme de méditation et à la paix intérieure, explique l'architecte. C'est avant tout une expérience spatiale. La rondeur enveloppe, rassure et favorise la réflexion."  Cette invitation à la méditation sera possible en 2022, le temps de livrer une salle dédiée à la prière, dans cette Grange de la Paix.

La structure de la "salle de silence" est acheminée vers la Grange de la Paix
La structure de la "salle de silence" est acheminée vers la Grange de la Paix © Amandine Pinault / France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cotentin religion société architecture