80 ans du Débarquement. "Il est 10h, on doit en être à 700 cafés depuis ce matin" : Le Bar du 6 juin pris d'assaut par les touristes

Le Bar du 6 juin, situé à Sainte-Marie-du-Mont (Manche), attire des centaines de touristes par jour lors des commémorations du Débarquement. Inauguré à la Libération française, ce commerce familial entretient la mémoire du bourg et de ses habitants durant la Seconde Guerre mondiale.

Passer les portes du Bar du 6 juin, c'est un peu comme franchir les frontières du temps. Musique d'époque, décoration vintage et guirlandes de fanions suspendues aux murs, ce commerce historique de Sainte-Marie-du-Mont (Manche) semble s'être figé à l'époque de la Libération. À une exception près, ce jeudi 6 juin 2024 : l'affluence spectaculaire de touristes venus du monde entier.

"Ce qu'il va nous manquer, c'est de la place"

Depuis le début des cérémonies du 80ème anniversaire du Débarquement, le bar familial − qui héberge aussi une petite épicerie −, ne désemplit pas. Il est à peine 10h qu'une file de clients s'allonge déjà jusqu'à l'entrée. "On fait ce que l'on peut, répond rapidement Marie, l'une des serveuses, en faisant couler un café. On gère, on improvise, parce qu'il y a du monde. Ce qu'il va nous manquer, c'est de la place".

On essaye de garder le sourire, même s'il manque parfois un petit bonjour ou un sourire.

Camille, serveuse au bar du 6 juin

Au coin du comptoir, un habitué attend son café. Derrière lui, les clients doivent se frayer un chemin pour consommer sur place. La popularité du bar n'entame pourtant pas la bonne humeur de Marie, qui n'hésite pas à donner de la voix pour tenir le rythme : "On doit être à 700 cafés depuis ce matin. Et ça risque de continuer jusqu'à dimanche".

Un lieu de mémoire

Le bar du 6 juin de Sainte-Marie-du-Mont − rouvert après la crise du Covid-19 et une longue période de fermeture −, est un lieu de mémoire à lui seul. Il porte d'ailleurs le nom qui lui a été donné à son inauguration en 1945.

Trois fresques donnant à voir le Débarquement, peintes par les habitants du bourg, sont exposées dans la salle principale. Plus loin, sur la terrasse couverte est exposée une aile d'avion Dakota qui s'est écrasée dans la Manche lors de la bataille de Normandie. "Les grands-parents du propriétaire ont récupéré ces bouts d'avions pour en faire un poulailler après la guerre", montre Benoit Beauquesne, à l'origine de l'installation.

Les touristes, s'ils sont plutôt occupés à se restaurer ce jeudi 6 juin, peuvent en également visiter le petit musée aménagé au fond du commerce. "Nous avons voulu montrer la vie des civils à la libération et dans l'après-guerre", poursuit-il. Visite de l'exposition ou non, la ferveur des clients et clientes semble intacte 80 ans après l'ouverture du bar. Peut-être viennent-ils chercher ici une plongée quasi immédiate dans l'histoire de l'un des premiers villages libérés de France. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité