Émotion : des enfants juifs cachés pendant la guerre retrouvent le village normand qui les a sauvés il y a 80 ans

Des enfants juifs, cachés pendant la Seconde guerre mondiale, à Barenton dans la Manche, sont revenus ce samedi 10 septembre 2022 dans la commune. 80 ans après avoir été courageusement accueillis avec leur mère par deux familles du village en 1942.

C'est un moment qu'ils n'oublieront jamais. Jacques et Louis Wawer, 85 et 86 ans, sont revenus à Barenton, dans la Manche ce samedi 10 septembre 2022. Leur sœur, Hélène, n'a pu les accompagner. Il y a 80 ans, ils ont fui Paris et la répression nazie, avec leur maman Perla, pour se réfugier dans un petit village proche d'Avranches.

Grâce à deux familles barentonnaises, les Pasquet et les Bouquey, ils ont pu échapper à la barbarie et vivre cachés jusqu'à la libération. Les deux garçons sont hébergés dans la ferme de la famille Pasquet à l'été 1942. Leur mère et leur sœur les rejoignent quelques mois plus tard mais s'installent dans une autre famille, les Bouquey.

La famille Wawer va vivre dans le plus parfait anonymat, partageant le quotidien des Pasquet et Bouquey jusqu'au moment où les autorités de l'époque exigent que tout nouvel arrivant dans la commune s'inscrive en mairie. Survient alors un incroyable coup du sort. Le responsable des gendarmes, alerté sur leur condition, ferme les yeux. Il faisait partie de la résistance. Jusqu'à la libération, Perla et ses enfants furent protégés par l'ensemble du village.

Invités d'honneur pour le 78ème anniversaire de la libération 

Ce samedi 10 septembre 2022, la municipalité de Barenton (50) a célébré le 78e anniversaire de la libération du village. Pour l'occasion, Jacques et Louis Wawer ont fait le déplacement.

À 85 et 86 ans, ils ont retrouvé, avec beaucoup d'émotions, ce village qui leur a sauvé la vie.

Pour nous, c'est quelque chose d'incroyable. La famille Bouquey représente notre liberté. Jamais, on aurait pu s'en sortir sans eux. Ils ont risqué leur vie en cachant des Juifs. Ils ont été héroïques. Tout le village nous a aidés, même les gendarmes de l'époque étaient très gentils avec nous.

Jacques Wawer

Après la libération, la famille Wawer a retrouvé Paris, mais elle n'a jamais coupé les ponts avec ses familles d'adoption. "Jacques et Louis étaient tellement en fusion avec mes parents, qu'on formait une seule famille" se souvient Monique, l'une des filles de la famille Bouquey. "Depuis, on ne s'est jamais quitté, la famille Wawer est venue à mon mariage et à tous nos évènements familiaux".

Jacques et Louis Wawer sont venus ce samedi 10 septembre 2022 à Barenton (50) à l'occasion des cérémonies du 78e anniversaire de la libération du village. Ils ont parlé de cette période si difficile de leurs existences. 

Il faut rappeler aux nouvelles générations ce qui s'est passé ici à Barenton. Ces enfants juifs qui ont été cachés il y a 80 ans dans le village. C'est important que ces enfants, aujourd'hui octogénaires, témoignent, racontent ce qu'ils ont vécu et surtout comment ils ont pu se reconstruire.

Stéphane Lelièvre, Maire de Barenton

Une plaque commémorative a été dévoilée ce samedi en face de la maison Bouquey où les enfants et leur mère ont été accueillis.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité