La remorque transportant le bateau se détache sur l'autoroute : le conducteur ne s'en aperçoit pas !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pierre-Marie Puaud
La remorque s'est détachée de la voiture sur l'A 84 mais la voiture a poursuivi son chemin.
La remorque s'est détachée de la voiture sur l'A 84 mais la voiture a poursuivi son chemin. © Gendarmerie nationale

Voilà un gag qui donne au moins l'occasion de sourire. Après tout, l'incident n'a provoqué ni dégât ni blessé. Un automobiliste breton est rentré chez lui lundi soir sans le bateau qu'il était venu acheter dans la Manche. L'embarcation a fait naufrage sur l'autoroute.

C'est peu dire que la météo était peu engageante ce lundi. Du vent, des grains : il ne faisait pas un temps à mettre un bateau à la mer, ni même peut-être sur la route. Vers 18h30, alors que le jour tire sa révérrence derrière de lourds nuages noirs, des automobilistes se pincent devant cette apparition : un navire dérive sur l'A84 près d'Avranches, où il est établi que la mer ne vient jamais. Les gendarmes de l'équipe rapide d'intervention se rendent sur place sécuriser la circulation, et accessoirement pour percer le mystère.

Sur place, les militaires tombent sur un bateau solidement amarré à une remorque, laquelle est posée sur la chaussée, comme abandonnée. En fin limiers, les gendarmes ne tardent pas à remonter jusqu'à la source du problème : "Le propriétaire qui demeure en Bretagne et qui était venu dans la Manche en faire l'achat ne s'était rendu compte de rien ! Une infraction lui sera relevée." L'histoire ne dit pas si elle sanctionne l'imprudence ou l'étourderie.

L'automobiliste au pied marin a donc du rebrousser chemin pour retrouver son bien, une transaction sans doute assortie d'un petit sermon. "La gendarmerie de la Manche rappelle que tracter une remorque, une caravane ou un bateau n'est pas anodin et demande avant tout un minimum de précaution, de sécurité et d'attention ". Sans blague !
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.