À Cherbourg, des réfugiés se mobilisent pour le Téléthon

Une braderie est organisée ce samedi 9 décembre au gymnase René Lecanu d'Hainneville au profit du Téléthon. Particularité : ce sont des personnes réfugiées qui l'animent. Une manière pour elles d'être solidaire et de se perfectionner dans la langue de Molière.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières. Depuis sa création, le vaste élan de solidarité que suscite le Téléthon est porté par une myriade de petites initiatives dans tout le pays. Chacun apporte sa pierre à l'édifice avec ses moyens. Ce samedi 9 décembre, au gymnase René Lecanu sur la commune d'Hainneville (Cherbourg-en-Cotentin), c'est une braderie qui est organisée pour soutenir la recherche sur les maladies rares. Particularité : ce sont des personnes réfugiées qui animent cette vente de vêtements d'occasion.

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Une braderie est organisée jusqu'à ce samedi 9 décembre au gymnase René Lecanu à Cherbourg au profit du Téléthon. Particularité : ce sont des personnes réfugiées qui l'animent. Une manière pour elles d'être solidaire et de se perfectionner dans la langue de Molière. ©P.Comte/C.Duponchel

Ce projet est porté par trois organismes de formation : le foyer de jeunes travailleurs, l'Infrep (Institut National de Formation et de Recherche sur l'Education Permanente) et le Greta Côtes normandes. Dix stagiaires en apprentissage de la langue française, issus de ces trois organismes, se sont portés volontaires pour collecter puis assurer la vente des vêtements. "C'est important pour eux d'aider, tout simplement", raconte Laurence Guillard, formatrice au Foyer des jeunes travailleurs de Cherbourg, "Mais c'est aussi important pour eux de participer à un projet qui leur permet de rencontrer de nouvelles personnes et de s'exprimer en français."

Une démarche solidaire et professionnelle

Cette braderie a notamment été l'occasion de se familiariser avec le vocabulaire du vêtement et de la vente. "Ça rentre aussi dans une démarche professionnelle puisqu'ils sont amenés à travailler en France. Certaines (des stagiaires) veulent notamment être vendeuses." Ce projet à la fois solidaire et porteur d'intégration suscite l'adhésion du public. Une première vente organisée ce vendredi au foyer de jeunes travailleurs a déjà permis de collecter quelques centaines d'euros au profit du Téléthon. Ce samedi, la braderie est organisée au gymnase René Lecanu jusqu'à 16 h 30. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité