Cet article date de plus de 6 ans

Cherbourg : le prof d'histoire est une star sur Instagram

François Dourlen est prof de lettres et d'histoire à Cherbourg, sur Instagram "les photos de François" font un carton jusqu'à Hollywood où il est invité des plateaux télé.
Qui se cache derrière "les photos de François" avec ses 92 446 abonnés sur Instagram ? Lui.

Me :) Hello from Lisbon and thank you everybody !!

Une photo publiée par @francoisdourlen le

François Dourlen, le prof d'histoire et de lettres du lycée professionnel de Cherbourg n'avance pas masqué derrière son avatar ou ses clichés valorisés par tous les geeks et les fans inconditionnels de pop culture.

Cet été, il était l'invité des colonnes du très prescripteur Buzzfeed,
une bible pour toute la culture numérisée.
Fox lui consacre une chronique en plateau; comme ABC dans le très populaire et concernant "Good Morning America" ou la fin du jt de NBC.

Sur NBC !

En attendant le journal de Claire Chazal... Me voila sur NBC. Un autre sujet pour la FOX, ABC et même la radio (chelou pour des photos) est en préparation...

Posted by Les Photos De François on mardi 18 août 2015


Ses photos font mouches et sont vues comme autant de clins d'oeil aux icônes de notre culture 2.0.

Comment tout cela a-t-il commencé ? 

##fr3r_https_disabled##


"En soirée avec des amis, j'ai commencé avec des polaroids mais cela me limitait et coûtait cher. J'ai eu l'idée du téléphone en faisant une photo pour la chambre de l'enfant d'un couple d'amis. J'ai remplacé la statue de Napoléon à Cherbourg par un petit poney, l'enfant s'appelle Léon, j'ai appelé la photo 'Mon petit Neypo Léon'." explique-t-il à nos confrères de l'Express rappelant ses débuts il y a deux ans maintenant.

Pas question pour autant pour l'homme de 32 ans de quitter son métier et d'entamer une carrière comme le Cyprien d'Instagram. Il tient à sa vie tranquille avec sa fille, sa copine et son lycée. Les sollicitations restent nombreuses, ses clichés partagés par les Studios Marvel contribuant largement à sa notoriété. En prolongeant l'univers de nos héros dans sa vie, les photos de François nourrissent l'imaginaire de pas loin de 100 000 afionados.
Ses méthodes de travail sont rudimentaire, simple comme une recherche sur internet.

j'ai une idée, je vais sur Google image chercher le visuel auquel j'ai pensé, je le charge dans le téléphone, sort mon reflex et je prends la photo",



 

Oldied but goodies #justinbieber

Une photo publiée par @francoisdourlen le

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cotentin photographie culture art internet