Explosion mortelle à Carling: Total se désiste de l'appel de sa condamnation

Un cherbourgeois avait trouvé la mort dans une explosion accidentelle en 2009 à Carling, en Moselle. Le groupe pétrolier Total renonce à faire appel de sa condamnation. 

Le site pétrochimique de Carling Saint Avold
Le site pétrochimique de Carling Saint Avold © PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN via maxppp.com
Le 15 juillet 2009, une explosion s'était produite sur le site Total de Carling en Moselle. Maximilien Lemerre, 21 ans, originaire de Cherbourg et Jerôme Griffoul, 28 ans sont mort alors qu'ils tentaien de rallumer un vapocraqueur.  À la suite d'un dialogue avec les familles des victimes et en ligne avec les valeurs d'humanité qui sont ancrées dans la culture de Total, la société Total Petrochemicals France (TPF) et l'ancien directeur du site de Carling se désistent de leur appel du jugement dans le cadre du procès relatif à l'accident de Carling », a indiqué le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP. 

Le 13 juin dernier, le tribunal correctionnel de Sarreguemines avait condamné la société Total Petrochemicals France (TPF) à 200 000 euros d'amende et l'ex-directeur de son usine de Carling à 20 000 euros d'amende et un an de prison avec sursis pour leur responsabilité dans la mort de deux employés en 2009 lors d'une explosion mortelle. La mère de Maximilien Lemerre entend continuer son combat sur le plan civil. 

Reportage Sylvain Rouil: 
durée de la vidéo: 01 min 03
carling total


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société cotentin
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter