Frelons asiatiques : qui faut-il appeler pour détruire un nid et qui va payer la facture ?

Publié le Mis à jour le

Chaque année, le nombre de frelons asiatiques ne cesse d'augmenter en Normandie. Dans le département de la Manche, il explose avec plus de 3 000 nids comptabilisés ces six derniers mois. Que faire quand on découvre un nid chez soi, comment l'éliminer et qui va payer la facture. On vous dit tout !

La lutte ne fait que commencer. Le nombre de frelons asiatiques est en augmentation chaque année en France et notamment en Normandie. Dans le département de la Manche (50), il explose et les autorités appellent à la plus grande vigilance. La quantité de signalements émis par les mairies sur le mois d'août a triplé par rapport aux résultats connus ces dernières années. Alors que faire quand vous découvrez dans votre jardin, un nid de frelons asiatiques ?

Comment se débarrasser des frelons asiatiques, ces invités dangereux ? 

Quel que soit le département ou vous habitez, il est recommandé de prévenir votre mairie quand vous êtes confrontés à la présence de frelons asiatiques. La plupart des communes travaillent en lien avec les départements et des organismes spécialisés dans la surveillance sanitaires du milieu naturel. Il est alors fait appel à une société spécialisée dans la destruction des nids. Une destruction sauvage du nid pourrait provoquer une attaque massive des frelons et le départ de la reine vers d'autres lieux plus cléments pour recréer le nid.

En Seine-Maritime, en cas de suspicion de nids, vous pouvez contacter la plateforme mise en place pour lutter contre la prolifération des frelons asiatiques, par téléphone au 02 77 64 57 76 ou sur l'adresse www.frelonasiatique76.fr. Vous y trouverez une liste de professionnels agréés qui viendront enlever le nid. Restera à régler la facture qui varie de 70 à 300 euros. Le coût comprend le déplacement, les produits utilisés et l'accès aux nids plus ou moins facile. Le Conseil départemental rembourse 30% du montant. Pour le reste, certaines communes paient le reliquat, d'autres non. Dans ce cas, il vous faudra régler le complément.

Dispositif identique dans le département voisin de l'Eure. Il existe un guichet unique pour signaler la présence d'un nid, par téléphone au 02 77 64 54 27, par mail à l'adresse contact@frelonasiatique27.fr ou sur internet en allant sur le site www.frelonasiatique27.fr. Si vous êtes un particulier, le conseil départemental de l'Eure vous remboursera 30% de la facture dans la limite de 100 euros. Dans le Calvados, même procédure. Il faut appeler votre mairie, qui prendra contact avec le Fredon Normandie.

L'organisme Fredon Normandie; à vocation sanitaire du végétal est basé à Colombelles, près de Caen. Il coordonne, entre autres, la lutte contre cette espèce invasive. C'est le Fredon qui contactera le prestataire pour la destruction du nid et qui se chargera du règlement de la facture. 30% du montant sera prise en charge par le conseil départemental du Calvados et le reste par la mairie.

Certaines communes vous demanderont une participation financière. Dans le département de l'Orne, il existe aussi une plateforme départementale. Vous pouvez signaler la présence d'un nid sur l'adresse www.frelonasiatique61.fr ou par téléphone au 02 33 80 38 22. Le Conseil départemental paiera 30% de la facture et le reste sera prise en charge par votre commune ou communauté de communes dans la plupart des cas.

La Manche envahie par les frelons asiatiques

Sur la période de mars à juillet 2022, plus de 3 000 nids de frelons asiatiques ont été recensés dans le département de la Manche, soit trois fois la quantité habituellement connue à la même période l'année passé. Au mois de juillet, 96 signalements de mairies ont été comptabilisés par jour, avec un pic à 172 sur la même journée. 

Le département de la Manche où le frelon asiatique a fait son apparition en 2011 est aujourd'hui une terre fortement colonisée par ce redoutable prédateur. L'insecte y trouve un environnement favorable pour se reproduire. Une température relativement clémente, de l'eau et de la nourriture en abondance.

Le frelon asiatique est une réelle menace pour la biodiversité. On considère qu'une colonie va consommer sur l'année, en moyenne, 11 kilos d'insectes. Sur le département de la Manche, si on prend le chiffre moyen de 5 000 colonies trouvées, cela représente 60 tonnes d'insectes disparus. C'est un énorme impact écologique en matière de biodiversité.

Eric Darrouzet

Enseignant-chercheur à l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte à Tours (37)

Dans le département de la Manche, 97% des collectivités ont signé un contrat avec la Fédération départementale de défense contre les organismes nuisibles ( FDGDON) et le conseil départemental. Une fois le nid signalé, le FDGDON contacte un prestataire agréé pour détruire le nid. C'est lui également qui réglera la facture et se fera rembourser par les communes et le Conseil départemental. Le particulier n'a rien à régler." C'est un choix assumé, parce que demander à un particulier de payer une partie de l'intervention de la société agréée, c'était prendre le risque de voir celui-ci ne rien faire ou pire encore d'intervenir en prenant le risque de se faire piquer" précise Antoine Métayer, le directeur de la FDGDON.

Vous l'avez compris. Si vous trouvez un nid de frelons asiatiques, n'intervenez pas vous-même. Cela peut être dangereux. D'avril à juillet 2022, sur le département de la Manche, plus de 156 personnes piquées ont été recensées. En cas d'attaque, consulter le 15,  le 18 ou votre médecin traitant.