La gare maritime de Cherbourg et le Redoutable, un duo de choc normand parmi les finalistes du Monument préféré des Français 2022

La gare maritime de Cherbourg et le Redoutable figurent parmi les 14 finalistes de l'édition 2022 du Monument préféré des Français. Le lauréat sera dévoilé à l'occasion des 39e journées du patrimoine. Les votes sont ouverts jusqu'au 22 juillet.

C'est une grande dame octogénaire, un temple de l'art déco. Alors que la Cité de la  mer célèbre cette année son vingtième anniversaire, son écrin, la gare transatlantique de Cherbourg, a l'honneur de représenter la Normandie lors de la grande finale de l'édition 2022 du Monument préféré des Français. "Cet incroyable bâtiment art déco datant de 1933 a été la plus grande gare maritime transatlantique du monde, mais aussi la plus vaste construction de France après le Château de Versailles", explique fièrement Bernard Cauvin, le maître des lieux. 

"Cherbourg faisait partie de ces grands ports d’émigration entre 1880 et 1939. Il y avait beaucoup de compagnies de paquebots : françaises, américaines, anglaises, allemandes, suédoises… Les migrants fuyaient la misère et partaient vers un nouveau monde." Une première gare maritime en bois voit le jour en 1912. A l'époque, les bateaux mouillent dans la rade et des navettes transportent voyageurs et bagages entre la terre et les navires. Le 10 avril, le Titanic fait escale dans le Cotentin. 300 personnes embarquent à son bord de Cherbourg. Il sombrera en mer quatre jours plus tard.

Plus grand que Le Havre ?

Cette tragédie ne freine en rien l'essor du trafic transatlantique. Alors Cherbourg voit plus grand. La capitale du nord-Cotentin souhaite rivaliser avec Le Havre. L'architecte virois René Levavasseur imagine une cathédrale de béton, 25 000 m2  pour 280 mètres de long, dont les intérieurs sont parés du raffinement du style art déco. Le bâtiment est inauguré le 30 juillet 1933 par le président de la République Alber Lebrun. Il accueillera durant de nombreuses années des millions d'émigrants en partance pour le "Nouveau monde".

Bombardé en 1944, elle est rénovée et inaugurée une nouvelle fois en 1952. La gare maritime transatlantique de Cherbourg connait un nouvel âge d'or jusqu'à la fin des années 60.  Le Queen Mary et Le Queen Elizabeth y font escale toutes les deux semaines et y débarquent parfois de prestigieux passagers comme Elisabeth Taylor, Richard Burton ou Charlie Chaplin.

La renaissance

Concurrencés par l'aviation sur les liaisons transatlantiques, les paquebots vont se faire au fil du temps de plus en plus rares dans le Nord-Cotentin. Et la gare maritime va peu à peu s'éteindre jusqu'à se retrouver laissée à l'abandon.  A l'aube des années 80, la chambre de commerce et d'industrie envisage même d'en faire un espace de stockage de conteneurs. Certaines parties du bâtiment sont rasées dans cette optique. Mais le projet ne verra jamais le jour. 

A Cherbourg, le sort réservé à cette vénérable grande Dame commence à susciter un certain émoi. Son inscription à l'inventaire des monuments historiques en 1989 est synonyme de sauvetage et marque le début de sa renaissance. Le 29 avril 2002, la Cité de la mer ouvre ses portes dans ce bâtiment totalement rénové.

Un autre fleuron cherbourgeois

Deux ans avant l'ouverture du site, l'ancienne gare maritime transatlantique accueille un nouveau voisin, un autre fleuron cherbourgeois. Le 4 juillet 2000, le Redoutable, conduit par la Marine nationale, arrive pour loger ses quelques 8.000 tonnes dans la darse construite exprès pour lui. Après 20 ans de service et plus d’un million de kilomètres parcourus, le premier sous-marin nucléaire français lanceur d’engins (SNLE), inauguré en 1967 par le général De Gaulle, revient couler une paisible retraite "à la maison". Car c'est à l'Arsenal de Cherbourg qu'il a vu le jour plus de 30 ans auparavant. Il est aujourd'hui l'attraction phare de la Cité de la mer, un élément indissociable du projet porté par Bernard Cauvin. "C’était au départ le mariage improbable d’une cathédrale art déco des années 30, la gare maritime, et  du premier sous-marin nucléaire français lancé par le Général De Gaulle en 1967", rappelle le PDG de la Cité de la mer.

Un duo gagnant ?

C'est la raison pour laquelle la Cité de la mer et le Redoutable font candidature commune cette année au titre de Monument préféré des Français. L'ancienne gare maritime transatlantique avait déjà participé au concours en 2015 et avait terminé à la troisième place. 

Le lauréat sera dévoilé lors de l'émission présentée par Stéphane Bern sur France 3 à l'occasion des 39e journées du patrimoine. Les votes sont ouverts sur internet et par téléphone jusqu'au 22 juillet. 14 sites sont en lice lors de cette grande finale. Et contrairement à une élection classique, il est possible de voter autant de fois qu'on le souhaite.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité