La ministre de la Mer Annick Girardin en déplacement à Cherbourg pour le départ de la Drheam cup

Annick Girardin, nouvelle ministre de la Mer, s'est rendue à Cherbourg ce dimanche 19 juillet pour assister au départ de la troisième édition de la Drheam Cup. Elle a embarqué à bord du bateau "Adèle" en fin de matinée. 
La ministre Annick Girardin, en déplacement à Cherbourg pour la 3e édition de la Drheam Cup, échange avec Dimitri Rogoff, président du comité régional des pêches de Normandie
La ministre Annick Girardin, en déplacement à Cherbourg pour la 3e édition de la Drheam Cup, échange avec Dimitri Rogoff, président du comité régional des pêches de Normandie © France 3 Normandie
Annick Girardin était en déplacement à Cherbourg-en-Cotentin (Manche) ce dimanche 19 juillet pour assister au départ de la troisième édition de la Drheam cup, course de voile. La nouvelle ministre de la Mer a embarqué aux alentours de 11 h 30 à bord du bateau "Adèle", qui est revenu à quai en début d'après-midi.
 

Avant le départ, qui a été lancé à 13 heures, elle a adressé un message à tous les concurrents pour leur souhaiter bon courage par radio.


L'élu affirme son soutien aux pêcheurs 

Dans la matinée, la ministre s'est rendue à la mairie. Elle a rencontré le créateur de la compétition Jacques Civilise, qui lui a présenté ses hommages. A bord du bateau, Annick Girardin a également longuement échangé avec Dimitri Rogoff, président du comité régional des pêches de Normandie et elle a affirmé son soutien aux pêcheurs dont on a oublié, selon elle, de souligner " l'engagement" et "la mobilisation" pendant la crise sanitaire.

"Partout, ils sont restés à la manœuvre - certains sont encore bloqués sur leurs bateau aujourd'hui - pour que la France soit ravitaillée, et ça c'est important qu'on puisse le noter. Ce sont des gens engagés et ils l'ont montré
", a-t-elle soutenu. C'est pour moi emblématique que la pêche soit aujourd'hui au ministère de la Mer. Je serai aux côtés des pêcheurs pour défendre leurs intérêts à Bruxelles, aux côtés des pêcheurs pour toutes les difficultés du quotidien."


"Je viens d'un pays de marins"

La refondation du ministère de la Mer, absent depuis 1991, est un "symbole en soi", avait assuré l'élue lors d'un entretien accordé à Ouest France le 10 juillet. Ce dimanche elle est de nouveau revenu sur l'importance de ce ministère et a rappelé son attachement à la mer au micro de France 3 : "Vous le savez, je viens d'un pays de marins, un territoire de pêcheurs [Saint-Pierre-et-Miquelon, ndlr]"

"Les premières choses que la ministre de la Mer fait, c'est d'être sur le terrain. Vous l'avez vu aujourd'hui. Et quand on veut prendre des décisions, et c'est mon rôle, on vient se nourrir sur le terrain", a affirmé l'élue, qui était déjà en déplacement vendredi à Arcachon et samedi à Saint-Malo.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport