(VIDEO) Deux chevaux blessés à l'arme blanche dans un haras du sud de la Manche : "des entailles de 70 centimètres"

Les blessures des deux poulinières ont été constatée la nuit dernière lors d'une ronde effectuée par les propriétaires dans un champ situé près de Barentron. "des plaies de 70 centimètres".  Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Mortain."

L'une des deux poulinières agressées à Barenton dans la Manche
L'une des deux poulinières agressées à Barenton dans la Manche © Nicolas Dalaudier
"Depuis qu'il y avait ces histoires, on surveillait", explique Alicia Colletti. Le haras des Buissonières heberge une trentaine de chevaux. "Hier soir, nous n'étions pas là. Quand on est rentré vers 1h du matin, nous avons fait un tour dans le pré. C'est là qu'on a vu les deux poulinères blessées".
durée de la vidéo: 00 min 44
Alkantara, une jument de 10 ans blessée par ©France 3 Normandie

Les deux juments ont donné naissance à des poulains il y a quelques semaines. Elles profitaient du grand air et de l'herbe grasse. "L'une a une plaie de 70 centimètres sur une cuisse. L'autre a une entaille d'une longueur identique sur une épaule". Le haras a aussitôt appelé un vétérinaire afin de leur prodiguer des soins. La vie des deux victimes n'est pas en danger.

"C'est inconcevable qu'on puisse s'en prendre à des animaux qui ne peuvent pas se défendre".

Qui a pu entrer dans ce pré sans se faire remarquer et sans affoler ce troupeau de dix-sept chevaux ? Mystère. "Nous n'avons rien remarqué d'anormal. Il y a un chemin de randonnée qui passe en bas de chez nous avec un parking. On ne peut pas vérifier toutes les voitures, sinon on deviendrait parano !"
© Nicolas Dalaudier

Les gendarmes de Mortain sont venus sur les lieux. Une enquête est ouverte afin de retrouver le ou les agresseurs. Alicia Colletti veut croire qu'il ne "reviennent pas deux fois au même endroit". La voix tremblante, elle peine à qualifier cet acte : "c'est inconcevable qu'on puisse s'en prendre à des animaux qui ne peuvent pas se défendre. J'ai presque envie d'aller dormir dans ma voiture au milieu du champ. On a envie d'être là pour eux".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cheval animaux nature faits divers