• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Chausey, les poubelles sont supprimées : les touristes doivent repartir avec leurs déchets

Les poubelles ont disparu à Chausey / © Nicolas Dalaudier
Les poubelles ont disparu à Chausey / © Nicolas Dalaudier

Sur l'île de Chausey, les touristes sont désormais priés de repartir avec leurs déchets. La municipalité de Granville a décidé de supprimer les poubelles. Elle mise sur le civisme des vacanciers.

Par CM et ND

"Il y a entre 30 ou 40 ans, il n'y avait rien sur l'île, pas de poubelles, pas de ramassage, il y avait une décharge sur l'île, les gens jetaient tout par terre, l'île était dans un état épouvantable", se souvient Stéphane Thévenin, conseiller municipal granvillais délégué aux îles Chausey, "à l'époque, la Ville s'était saisie du problème et avait décidé de mettre en place des corbeilles et un service de ramassage des ordures ménagères". Et pourtant, aujourd'hui, la municipalité de Granville semble avoir décidé de faire marche arrière : en accord avec les gérants de la partie privée de l'île (principale), elle a décidé de supprimer les poubelles. 
 
L'initiative peut de prime abord paraître étonnante. Le site est classé Natura 2000 et Zone de Protection Spéciale pour les oiseaux, il abrite plus de 200 espèces. Or, en période estivale, ce sont plus de 2000 personnes en moyenne qui débarquent quotidiennement des navettes venues de la côte sur cet espace à préserver.
  

Plus il y a de poubelles, plus les gens les remplissent


Granville n'est pourtant pas la première à tenter l'expérience. Dnas la Manche, les poubelles sont ainsi bannies de Tatihou. "En 2017, dans les Landes, ils ont tenté une expérience : ils ont enlevé toutes les poubelles et à la fin de la saison, ils se sont rendus compte qu'ils n'avaient plus que 47 m3 contre 247 m3 de déchets l'année précédente. Ça a permis d'éliminer des déchets et de faire prendre conscience aux gens qu'on ne laisse pas les déchets dans l'environnement et on fait attention à ce qu'on consomme", explique Stéphane Thévenin, "Plus il y a de poubelles, plus les gens les remplissent."
 


Selon, la municipalité de Granville, la suppression des poubelles "n'est pas une question économique mais une question environnementales". Et d'assurer que les agents communaux continueront à assurer le nettoyage du site. "Cependant ça permettra de faire moins circuler le tracteur pour ramasser ces corbeilles et donc un roulage moins important sur l'île ou les chemins sont escarpés." La démarche repose tout de même sur un certain optimisme. "Je pense qu'aujourd'hui, les esprits ont beaucoup changé : les gens font attention. Repartez avec vos déchets, c'est un geste citoyen."
 

quand les goëlands attaquent les poubelles, c'est pas joli à voir


Sur place, la disparition des poubelles est globalement bien accueillie. "C'est une bonne nouvelle, c'est beaucoup plus écolo. Même si c'est pratique, les poubelles enlèvent le charme de l'ile, ça casse la beauté du paysage", estime ainsi Jessica, venue passer une journée sur l'île en famille. "Je pense que c'est bien que tout le monde soit conscient du problème et gère ses propres déchets. Les poubelles, ça peut déborder. Et quand les goëlands attaquent les poubelles, c'est pas joli à voir", ajoute un autre touriste.
 


Pour Vincent Mégale, gérant d'un hotel à Chausey, "nous sommes arrivés à un moment où il y a une certaine maturité du citoyen, il n'attend plus des institutions politiques qu'il se passe quelque chose, mais il est acteur lui-même de l'écologie, il a compris que l'écologie partait de l'individu." Seul Robert, un retraité venu passer trois semaines à bord de son bateau, est circonspect. "Les gens ne vont pas s'embêter. Ils vont remplir leurs bouteilles vides d'eau de mer pour les faire couler. L'idée est bonne....pour les gens qui viennent une journée." Des conteneurs restent cependant à disposition des habitants permanents de l'île.
 
A Chausey, les touristes doivent repartir avec leurs déchets
Reportage de Nicolas Dalaudier et Joël Hamard

Reste un dernier problème. Pour l'instant, les touristes de retour au port de Granville n'ont rien pour se délester de leurs déchets. Des conteneurs devraient prochainement être installés, selon Stéphane Thévenin. La suppresion des poubelles est testée cette année. L'opération sera renouvelée l'an prochain, en cas de succès.   

A lire aussi

Sur le même sujet

Le métier de marin pêcheur aujourd'hui

Les + Lus