Coupe de France: l'US Granville tente de se préparer pour le quart-de-finale

Le club manchois affronte ce jeudi l'OM au Stade d'Ornano lors d'un quart de finale de la Coupe de France historique. A deux jours du match, il s'agit de garder la tête froide malgré la pression des médias et l'euphorie des supporters.

Ce soir là, les supporters granvillais ont sorti les banderoles et même lancé des fumigènes. Sur la pelouse, ce n'est pourtant pas un match qui se déroule mais un entraînement. A quelques jours du quart de finale historique face à l'Olympique de Marseille au stade d'Ornano, les fans de l'US Granville sont déjà "au taquet".  Et ils ne sont pas les seuls, car plus l'équipe avance dans la compétition, plus les caméras et appareils photos sont nombreux au bord de la pelouse.

Tout cette effervescence contribue à accroître le caractère exceptionnelle de cette rencontre, pas forcément l'idéal pour garder la tête froide. "C'est pas facile, c'est du matin au soir, avec les radios, la presse écrite, les télés, on s'entraîne quotidiennement depuis plusieurs jours comme ça devant 3-4 caméras et tous les journalistes", explique Johan Gallon, entraîneur US Granville, "Au début, ça galvanise, après ça peut avoir un effet pervers, faut le maîtriser, faut faire attention, je préfère que ce soit moi qui soit confronté à tout ça plutôt que mes joueurs". 

Du côté des joueurs, on semble garder les pieds sur terre et prendre, tout simplement, les choses comme elles viennent. Mais sans aucun complexe. "Il n'y a pas de complexe à avoir, ce qu'on a fait c'est déjà extraordinaire", explique Tommy Untereiner, auteur du but de la victoire en 8e de finale, "on va y aller en prenant du plaisir, il y a tout à profiter, il y a tout à prendre sur match comme ça". Et puis difficile aussi d'oublier l'histoire d'un autre petit Poucet Normand, Quevilly, qui en 2012 avait réussi l'exploit d'éliminer Marseille en quart de finale à d'Ornano.

Ce jeudi soir, vous pourrez suivre en direct, minute par minute, sur notre site internet, ce quart de finale historique et retrouver, juste après le coup de sifflet final, les meilleurs moments du match en vidéo.

Reportage de Florent Turpin et Guillaume Le Gouic
Intervenants:
- Johan Gallon, entraîneur US Granville
- Antoine Péron, US Granville
- Tommy Untereiner, US Granville