• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Granville : le prince Albert II de Monaco inaugure l'exposition “Grace de Monaco, princesse en Dior”

Monaco, 24 mars 2019 / © SEBASTIEN NOGIER/EFE/Newscom/MaxPPP
Monaco, 24 mars 2019 / © SEBASTIEN NOGIER/EFE/Newscom/MaxPPP

Le prince Albert II de Monaco est en visite à Granville ce jeudi 25 avril 2019 pour le vernissage de l'exposition "Grace de Monaco, princesse en Dior". L'exposition regroupe 90 tenues ayant appartenu à Grace de Monaco. Elle se tient au Musée Dior de la "Monaco du Nord", surnom donné à Granville.

Par L.A.

Le prince Albert en visite à Granville pour inaugurer l'exposition au musée Dior

L'exposition ouvre au public le 27 avril mais le vernissage a lieu ce jeudi 25 avril, en présence du fils de la Princesse de Monaco, Albert II de Monaco. Pour célébrer le 90 ème anniversaire de la naissance de la Princesse, son dressing s'expose dans la maison de Christian Dior. 90 modèles portés par Grace Kelly s'offrent aux visiteurs de la villa Les Rhumbs, à Granville. L'exposition "Grace de Monaco Princesse en Dior" est visible du 27 avril au 17 novembre.

Durant plus de six mois, le public pourra admirer les robes les plus célèbres de la Princesse Grace de Monaco. Les pièces de hautes coutures magnifiques et rares, pour la plupart prêtées par la famille princière, ont naturellement trouvé leur place dans l'ancienne maison de famille de Christian Dior.

La Princesse vouait une véritable passion à la célèbre maison de couture.
Pour Florence Muller, commissaire générale de l'exposition, le vestiaire de Grace Kelly refléte sa vision de la mode qu'elle partageait avec Christian Dior :

C'est quelque chose de très élégant, de très tenu, un peu classique, pas trop extravagant, la mode ne devait jamais prendre le pas sur son image de princesse

Les robes de soirée ont traversé les modes, les styles, les époques. Elles sont les témoins d'une élégance qui ne se fanent jamais. Elles ont participé à faire de la princesse une icône du siècle.
Reportage N.Dalaudier, J.Hamard

Florence Muller décrit une robe de gala jaune, à fleurs, présentée à l'exposition, comme très emblématique du style Grace de Monaco : "Elle est très fluide, très légère. Elle est imprimée de grandes fleurs et Grace adorait le jardinage. Elle partageait ce goût d’ailleurs avec Christian Dior. C’est une robe qu’elle a portée lors d’un gala de la Croix rouge à Monaco en 1974"

L'idée d'exposer à Granville ces tenues, précieusement conservées dans le Palais de la famille princière, est née en 2015, lors d'une visite au Musée Christian Dior de son Altesse Albert II de Monaco.

L'exposition est enrichie de photos et de films d'archives prêtés par la principauté. Les robes y reprennent vie, portées par la Princesse Grace.
 
Grace Kelly aux côtés de Bing Crosby et Frank Sinatra, tournage de High Society, 1956 / © picture-alliance //MaxPPP
Grace Kelly aux côtés de Bing Crosby et Frank Sinatra, tournage de High Society, 1956 / © picture-alliance //MaxPPP


Granville, "le Monaco du nord" : destins croisés 

En 1715, Jacques de Matignon, alors gouverneur de Granville et des îles Chausey, épouse Louise-Hyppolite Grimaldi, fille d’Antoine 1er de Monaco. Le souverain monégasque n'a pas de fils alors, en accord avec Louis XVI, Jacques de Matignon prend le nom de son épouse. Il renonce à son nom et ses armes pour devenir le prince Jacques 1er de Monaco. De cette union, naîtra une attache entre Granville et Monaco.

Comme un clin d'oeil, avec l’arrivée du train à Granville deux siècles plus tard et le développement des lieux de villégiatures pour la bourgeoisie, Granville prend le surnom de "Monaco du nord".

Le géographe Élisée Reclus écrit alors : "sous un ciel de Méditerranée, Granville serait un autre Monaco"


Cette appellation de "Monaco du Nord" est utilisée par le syndicat d’initiative de Granville pour attirer les touristes de l’entre deux guerre et des années 50.  Les deux villes ont en commun la mer et un rocher et des casinos... d'apparence similaire.
 
Monaco-Granville, destins croisés

 

A lire aussi

Sur le même sujet

""les transports en commun sur des voies réservées sont l'avenir des villes"

Les + Lus