Cet article date de plus de 4 ans

Il était temps que 2016 se termine

Fêtes de Noël tombant un week-end, beaucoup d'équipes normandes jouaient ce mercredi, et à part les handballeurs caennais et les footballeurs de QRM, tout le monde a perdu. Tour de résultats.
La joie des handballeurs caennais
La joie des handballeurs caennais © photorizz

Le résumé par Florent Turpin

durée de la vidéo: 01 min 22
sport 22 décembre

 

HANDBALL D2 ProLigue : 12e journée : Caen - Massy : 25-25


S'il y avait une bonne nouvelle à retenir de cette soirée pré-réveillon, ce serait peut-être ce point presque inattendu obtenu par les Vikings de Caen, qui recevait ce mercredi le 2e du championnat de ProD2. 
Et encore, les handballeurs calvadosiens ont longtemps cru pouvoir l'emporter en malmenant un deuxième gros morceau en quatre jours, après Nantes (2e de D1 StarLigue en coupe de France dimanche). Mais il aurait fallu tenir l'avantage plus longtemps, jusqu'à la mi-temps au moins (13-8, 22e ; 14-13, 30e).

Au bord du craquage ensuite (17-20, 30e), les rouges se sont battus pour revenir à égalité, passant même tout près de l'exploit à la dernière seconde sur un tir contré de Florian Dessertenne (25-25).
Les voilà 10e sur 14 à la trève, signe qu'ils ont bien digéré leur promotion de Nationale 1 cet été. Prochain match le 3 février 2017 à dijon.


Chartres - Cherbourg : 29-21


S'il y en a qui sont malades en ce moment, ce sont les handballeurs cherbourgeois. Humiliés par un club d'échelon inférieur vendredi dernier, ils ont cette fois été trop facilement battu par Chartres, 5e de D2 ProLigue (29-21). Et le changement d'entraîneur n'a pas eu les effets escomptés.
C'est simple, les violets n'ont jamais été devant dans ce match. 5-2 puis 11-5 et 18-7, à la mi-temps la rencontre était déja pliée. Plus aucun suspense.
La seconde moitié n'a pas appris grand chose donc aux deux équipes, mais les statistiques sont plus que parlantes (73 % de réussite contre 43 au tir). 

La JS Cherbourg a un mois pour trouver une vraie solution, pour remplacer son entraîneur provisoire, installé à la hâte après avoir écarté Sébastien Leriche. Le 3e février, face à l'avant-dernier Valence, il ne faudra pas se rater.


FOOTBALL Ligue 1 : 19e journée : Monaco - Caen : 2-1


S'il y a une gueule de bois ce matin, elle est pour les Malherbistes.
Monaco, brillant en coupe d'Europe et en championnat ne devait faire qu'une bouchée des footballeurs caennais, mais il aura fallu un pénalty imaginaire obtenu et transformé par le colombien Falcao (46+1, 1-0) pour débloquer la situation.

Auparavant, les Normands avaient plutôt bien géré, et touché la barre même sur une frappe contrée d'Ivan Santini (16e). Après, ils ont dû s'accrocher à 10 contre 11 (Da Silva, deuxième carte jauen à la 51e) et ils ont failli égaliser mais Yann Karamoh butait sur le gardien du Rocher et Feret ratait le cadre (68e).
Finalement Monaco doublait la mise par Tiémoué Bakayoko, bien aidé par les gants en peau de pêche de Matthieu Dreyer (76e, 2-0).
La réduction du score d'Hervé Bazile dans les arrêts de jeu ne changeait pas grand chose (90+3, 2-1). C'est une défaite qui fait mal au coeur, mais aussi à la tête car elle renvoie les joueurs de Patrice Garande à la 19e place de Ligue 1 (avec un match en retard à Nantes, 17e).


FOOTBALL NATIONAL : 17e journée : Concarneau - Avranches : 1-0


Si il y en a qui ont raté l'occasion de s'offrir un festin de rêve avant Noël, ce sont eux, les footballeurs avranchinais.
Ce déplacement chez le co-leader de National n'avait rien de facile, mais ne pas perdre aurait permis peut-être d'entretenir l'espoir d'une lutte pour la montée. Dommage.

Les joueurs du Sud-Manche n'ont pas démérité, mais ils n'ont pas su faire la différence, et répondre au but d'Herman Koré à l'heure de jeu (1-0, 60e).
Ils se retrouvent 9e du championnat, à cinq point du podium et cinq points aussi du 1er reléguable. Il ne reste donc à priori que la coupe de France pour se faire plaisir, ce sera le 6 janvier face à Laval.

Concarneau - Avranches : le match


Dunkerque - Quevilly Rouen : 1-2


Si il y en a qui peuvent avoir de l'appetit pour 2017, ce sont bien les footballeurs de QRM.
Leur victoire hier à la dernière seconde à Dunkerque, concurrent direct du haut de tableau, offre aux seino-marins la 2e place du championnat National à la trêve. Presque inespéré. C'est déjà le 12e but qu'ils inscrivent dans le money-time cette saison.

C'est ce qui s'appelle maitriser les moments clés, après l'ouverture du score dès les premières minutes du match par Sery (0-1, 6e). L'égalisation de Tchokounté (1-1, 45e) semblait amener les deux équipes vers un partage des points. Mais c'était avant que Bekhechi n'offre un magnifique cadeau aux supporters rouge et jaune.


BASKET : LIGUE FEMININE : 12e journée : Villeneuve d'Ascq - Mondeville : 71-57


S'il y en a qui ont besoin d'une petite pause, un trou normand peut-être, avant de continuer, ce sont les basketteuses de l'USOM.
Mercredi soir, les filles de Mondevilles ont très progressivement cédé face à Villeneuve d'Ascq (20-22, 18-14, 14-10, 19-11). Peut-être le contre-coup du match perdu après prolongation dimanche. Trop maladroite avec 32 % seulement au tir, elles ne pouvaient espérer grand chose, surtout avec une défense pas assez dure sur l'adversaire. 
L'adversaire n'était pas n'importe qui, mais un prétendant au podium. La preuve que les Calvadosiennes sont peut-être trop juste pour espérer plus qu'une place d'honneur. Mais un classement final en première moitié de tableau serait déjà pas mal.

© twitter usombasket



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball sport football basket-ball uso mondeville cotentin sm caen