la rentrée de Vachement Normand c'est sur la côte des havres dans la Manche

Le magazine de découverte revient pour une nouvelle saison. Vincent ira à la rencontre des lieux les plus emblématiques de la Normandie pour y vivre en compagnie de ceux qui vivent de leurs passions et leurs métiers. Le premier numéro sera consacré aux havres de la Manche.
Vincent découvre le côte des havres dans la Manche
Vincent découvre le côte des havres dans la Manche © Philippe Goumas MédiaTV

Vincent part à la découverte des havres de la Manche. Entre eau douce et eau salée, Vincent a le plaisir de vous présenter 8 estuaires qui offrent un spectacle naturel unique. Vincent ne manque pas de profiter de cet écosystème à la faune et à la flore riche, en cuisinant par exemple le cornichon des mers, la fameuse salicorne.

C’est un rendez-vous bien matinal pour Vincent, qui débute sa balade sur la Vanlée en canoë-kayak aux côtés de Dimitri, un moniteur kayakiste. Il découvre ce site sauvage enclavé au sein de la destination Granville Terre & Mer.

Après cette balade sportive, Vincent retrouve Mike Allen, un chef gastronomique de talent. Il attend Vincent au havre de Saint-Germain-sur-Ay, pour aller cueillir de la salicorne, une spécialité typique de la Vanlée. En récompense de sa récolte fructueuse, Vincent a le plaisir de déguster un plat préparé par Mike : un pré salé aux salicornes et aux crustacés.

Mike Allen chef gastronomique de talent !
Mike Allen chef gastronomique de talent ! © Philippe Goumas MédiaTV

Une fois le ventre bien rempli, Vincent découvre le château de Pirou. Construit sur un îlot de roche schisteuse au milieu d’un étang artificiel où les douves sont constituées, celles-ci étaient autrefois alimentées par les marais. C’est Lionel Transon qui retrace à Vincent l’histoire du premier rempart contre les envahisseurs qui ont débarqué sur la côte Ouest du Cotentin.

Le voyage ne s’arrête pas là ! Vincent grimpe ensuite sur la pointe d’Agon, un site naturel préservé.

Puis découvrez un lieu incontournable de la Vanlée, où la faune et la flore y sont très riches, puisqu’elle compte plus de 3 000 espèces animales et environ 400 espèces végétales.

Pour clôturer l’émission, Vincent part à la rencontre de Dorian, champion de kite surf !

Mais qui connait la côte des havres ?

Cette côte est constituée d’une succession de huit havres qui se situent à Barneville-Carteret, Portbail-sur-Mer, La Haye, Saint-Germain-sur-Ay, Geffosses, Blainville-sur-Mer, Regnéville-sur-Mer et Bricqueville-sur-Mer. Ces estuaires présentent des caractéristiques identiques : ils associent bancs de sable et préssalés, le tout encadré par de grands massifs dunaires. Des sites et des monuments remarquables se situent le long de ce littoral unique : la route submersible à Bricqueville-sur-Mer, la pointe d’Agon, le château de Gratot, l’observatoire ornithologique de Geffosses, le château de Pirou, le corps de garde de Saint-Germain ou encore le baptistère de Portbail.

Le havre de la Vanlée

Classé patrimoine naturel depuis 1988, Le Havre de la Vanlée est un site naturel et sauvage enclavé au sein de la Destination Granville Terre & Mer, à Bricqueville-sur-Mer.
Couvrant 10 hectares, Le Havre de la Vanlée recèle de nombreuses espèces tant au niveau de la faune que de la flore. Certaines plantes sont mêmes comestibles
comme la salicorne. Celle-ci ressemble à une petite plantes grasse : vert foncé l’été, elle devient rouge à l’automne. On peut la consommer en vinaigrette, salade ou en légumes avec le fameux agneau de pré salé. D’autres espèces sont également présentes comme le panicaut maritime ou chardon bleu. Il permet à la dune de se stabiliser. C’est l’un des emblèmes du littoral.
La région héberge quelques 150 espèces d’oiseaux différentes. On y trouve de tout : des aigrettes, des colverts, des hérons cendrés, des oies, des bernaches et
des nombreuses autres espèces qui font du Havre de la Vanlée une véritable réserve ornithologique.
Les moutons de prés-salés y sont élevés en toute liberté. Ils vadrouillent dans les herbus au rythme des saisons. Ils sont retirés lors des grandes marées dans les champs, à l’abri. Ils se nourissent de salicorne et d’herbus salés, d’où leur nom : moutons de pré-salés. Le Havre de la Vanlée est également le paradis de la glisse : kitesurf, voile, surf, windsurfing, paddle, kayak, etc. C’est un site pour des riders expérimentés. Le courant de la marée et le vent omniprésent sont des atouts considérables mais qui peuvent représenter certains dangers.

Le havre de la Sienne

Le havre de Regnéville est un estuaire formé par l'embouchure de 2 rivières : La Sienne et la Soulles. Le Havre est séparé de la mer par l'espace Naturel Classé de la Pointe d'Agon. Classé depuis 1989, il fait aussi partie des Zones de Protection Spéciales pour sa grande valeur ornithologique et est déclaré site d'importance
communautaire depuis 2004. Cette zone naturelle d'intérêt écologique Faunistique, et floristique sert également de port d'échouage. Le havre de Regnéville est le plus vaste des havres du Cotentin et il est possible de le traverser à marée basse (avec des associations, trop dangereux seul) pour
rejoindre le site de la pointe d'Agon. On y admire les paysages majestueux, la faune et la flore riche et les points de vue sur le château de Regnéville et le phare
de la pointe d'Agon.

Le havre de Saint-Germain-sur-Ay

Le havre de St-Germain-sur-Ay est l’un des plus grands et des plus sauvages de la célèbre côte des havres dans le département de la Manche.
Véritable "carte postale de la Normandie", découvrez le changement d'ambiance des prés-salés au rythme des marées. Les enfants pourront s'amuser
à compter les moutons à marée basse ...

Vachement Normand!, un magazine de découverte présenté par Vincent Chatelain

Produit par Media TV

Coproduit par France 3 Normandie

Chaque dimanche à 12h55  ( 26')

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme patrimoine culture