Lait : Opération coup de poing des éleveurs à Moyon (50)

© Florent Turpin
© Florent Turpin

Bennes de fumiers, tracteurs bloquant l'accès : le site Agrial de Moyon est bloqué pour 48 heures. Les éleveurs réclament une hausse du prix du lait et se rappellent au souvenir des politiques en cette période d'entre-deux tours des élections législatives.

Par Stéphanie Potay

Une manifestation coup de poing a eu lieu ce midi avec une cinquantaine d'agriculteurs devant la principale laiterie de la Manche à l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs. Ils ont décidé d'un blocage de 48 h du site. Ils réclament une hausse du prix du litre de lait et la tenue d'Etats Généraux de l'Alimentation. En cette période électorale, les deux candidats aux législatives sur la circonscription Granville-Avranches, Guénhaël Huet et Bertrand Sorre, étaient présents.

Un mouvement national pour revaloriser le prix du lait...

. «Cette action syndicale vise notamment à montrer que la loi Sapin 2 est opérationnelle pour des relations commerciales plus transparentes, indique Thierry Roquefeuil, président de la Fédération nationale des producteurs de lait.  Il faut un prix du lait juste alors que les éleveurs sont en crise depuis plus de deux ans» raconte-t-il à  nos confrères du Figaro. 

L'action vise d'avantage les coopératives que les laiteries privées. Alors que le beurre flambe sur les marchés internationaux, les cours du lait stagnent à 30 centimes le litre au niveau des éleveurs.

En 2016, 8 à 9% des exploitations ont dû mettre la clef sous la porte à cause de prix trop bas.

...alors que le prix du beurre, lui augmente :

Le prix du beurre flambe en Europe, les Américains en consomment de plus en plus. La crise du lait avec la disparition de nombreux éleveurs modifie l'équilibre de l'offre et de la demande. Les boulangers et les pâtissiers du Vieux Continent passent à la caisse. 
Explications :

 

Crise du lait: le beurre et l'argent du beurre - France 3 Normandie

Le prix du beurre flambe en Europe, les Américains en consomment de plus en plus. La crise du lait avec la disparition de nombreux éleveurs modifie l'équilibre de l'offre et de la demande. Les boulangers et les patissiers du Vieux Continent passent à la caisse.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lutte contre les fuites d'eau à Evreux

Les + Lus