VIDÉO Législatives 2024. Ce qu'il faut retenir du débat entre les candidats de la circonscription Saint-Lô - Carentan

durée de la vidéo : 00h29mn55s
Retrouvez le face-à-face entre les principaux candidats dans la 1ʳᵉ circonscription de la Manche : Philippe Gosselin (Divers Droite), Franck Simon (RN), Guillaume Hedouin (EELV) et Michael Masson (Modem). ©France Télévisions

France 3 Normandie et France Bleu Normandie organisent une série de débats dans le cadre des élections législatives du 30 juin et 7 juillet. Dans la 1ère circonscription de la Manche, le député sortant (LR) Philippe Gosselin brigue un nouveau mandat. Franck Simon (RN), Michaël Masson (Modem) et Guillaume Hedouin (EELV) sont également candidats.

La première circonscription de la Manche compte 116 000 habitants répartis sur une bande de territoire qui s’étire du plain Cotentin au bocage Saint-Lois. C’est une vieille terre d’élevage, un pays de chevaux et de vaches laitières.

Les deux principales villes sont Carentan, la capitale des marais, passante et commerçante, et Saint-Lô, la ville préfecture et son tissu économique dynamique.

Dans le bassin de Saint-Lô, le taux de chômage est un des plus bas en Normandie. Mais tout n’est pas rose pour autant. La main-d'œuvre manque. L’accès au logement est difficile et le secteur manque cruellement de médecins.

Cette circonscription est historiquement acquise à la droite. En 2022, Philippe Gosselin a d’ailleurs été réélu dans un fauteuil face à l’écologiste Guillaume Hédouin. Le député LR siège depuis 2007 à l’Assemblée nationale.

Mais sur cette terre de tradition modérée, la poussée du Rassemblement National bouscule toutes les certitudes. Le parti de Marine Le Pen et Jordan Bardella a rassemblé plus d’un tiers des suffrages aux dernières européennes. 

Franck Simon, le responsable du RN dans la Manche, espère bien tirer son épingle du jeu pour sa troisième candidature aux législatives. Il estime que la Manche est confrontée à un problème d'insécurité. "+34 % des cambriolages, +35% de trafic de drogue, 750 agressions sexuelles sur le territoire de la Manche : si vous n’appelez pas ça une progression de l’insécurité …", s'indigne le candidat pour qui "Carentan devient une plaque tournante de la drogue.

Le député sortant LR, Philippe Gosselin, entendu lui incarner la stabilité dont le pays a besoin : " il faut présenter une candidature qui permette de refuser l’aventure, le chaos dans lequel certains veulent entraîner le pays.

L'écologiste Guillaume Hédouin, candidat pour le Nouveau Front Populaire, entend porter "un projet de l’union de la gauche qui est très large, avec une gauche certes exigeante, qui souhaite revenir sur un projet tel qu’on a connu en 1981 mais aussi une gauche qui a porté la sécurité sociale lors du conseil national de la résistance.”  

Michaël Masson, lui, défend les couleurs de la majorité présidentielle sous l’étiquette Modem.  “Les grands absents de ce débat aujourd’hui ce sont les enfants. Ceux que l’on oublie, ce sont les forces vives qui arrivent et ces forces vives ont besoin qu’on les considère et qu’on prépare leur avenir", estime le candidat.

Pouvoir d'achat, énergie et isolement des territoires ruraux

Parmi les thèmes abordés lors de ce débat, celui du pouvoir d'achat. Le Nouveau Front Populaire présente plusieurs mesures comme la revalorisation du SMIC à 1600 euros. Le Rassemblement National, lui, plaide pour une baisse de la TVA sur l'énergie et les carburants. Pour Philippe Gosselin, "il faut revaloriser le travail" en rétablissant notamment les exonérations de charges sur les heures supplémentaires. Michaël Masson, représentant de la majorité présidentielle dans la circonscription, estime qu'il faut "travailler sur la répartition des richesses au sein de l’entreprise et des systèmes de collaboration entre les chefs d’entreprise et leurs salariés."

Autres sujets abordés lors de ce débat : l'agriculture, le réchauffement climatique et le sentiment d'abandon en milieu rural, à travers notamment la question de la désertification médicale. 

Ils sont également candidats dans la 1ère circonscription de la Manche

Huit candidats s'affrontent au premier tour des élections législatives le 30 juin prochain dans la première circonscription de la Manche.

Outre Philippe Gosselin, Michaël Masson, Franck Simon et Guillaume Hédouin, sont également candidats :

  • Laurent Besagny, Reconquête !
  • Olivier Lewi, Lutte Ouvrière
  • Jacques Poisson, Mouvement pour la ruralité
  • Baptiste Rajaut, Equinoxe
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité