Les musées municipaux durement frappés par le Covid : l’exemple d’Utah Beach

Le 19 mai, les musées pourront rouvrir leurs portes au public. Une bouffée d’air et aussi la promesse d’une rentrée d’argent, vitale pour le musée municipal d'Utah Beach à Sainte-Marie-Du-Mont (50), privé d’aides depuis le début de la crise sanitaire.

Réouverture le 19 mai : une éclaircie pour le musée d'Utah Beach durement frappé par la crise sanitaire
Réouverture le 19 mai : une éclaircie pour le musée d'Utah Beach durement frappé par la crise sanitaire © France Télévisions/ JY Gelebart

Oui, le musée va rouvrir ! Le maire de Sainte-Marie-du Mont (50), Charles de Vallavieille l’assure : le musée d’Utah Beach accueillera bien de nouveau du public à partir du 19 mai. En ces temps de confinement/ déconfinement, d’emballement sur les réseaux sociaux, la communication est difficile et le maire a dû faire un démenti suite à un article de presse. Le musée est certes en difficulté, mais il n’est pas mort. 

Il n’est pas mort, mais il est en grande souffrance. Et le maire de la commune était très inquiet pour sa santé.

L’annonce de la réouverture est un grand soulagement. C’est notre ADN ce musée, et de recevoir des gens et de pouvoir reprendre un début de vie normale, c’est très agréable.

Charles de Valavieille, maire de Sainte-Marie-du-Mont

Le musée appartient à la municipalité de Sainte-Marie-du-Mont. En tant qu’établissement public, il est donc privé d’aides précieuses dont bénéficient les privés justement, comme le chômage partiel. Ainsi depuis plus d’un an, même quand le musée est fermé, les salaires de la dizaine d’employés sont versés. L’établissement s’est certes séparé de ses employés en CDD, mais demeurent les sept permanents, des fonctionnaires territoriaux. 

Musée fermé depuis sept mois : une trésorerie dans le rouge

Des sorties d’argent sans aucune rentrée : bilan des courses, la trésorerie du musée est au plus bas.

La non éligibilité au dispositif de chômage partiel est la règle pour tous les musées municipaux - qui emploient des fonctionnaires-  comme ceux de Bayeux par exemple (tapisserie, mémorial de la bataille de Normandie, d’art et d’histoire Baron Gérard).

Mais les finances de Sainte-Marie-Du-Mont (700 habitants) sont évidemment bien plus impactées par la fermeture de ce musée emblématique de la commune et de la région. En 2019, 188 000 visiteurs ont franchi ses portes. La fréquentation est tombée à 77 000 en 2020, avec les interruptions dues aux confinements du printemps et de l’automne. Aucun visiteur pour l’instant en 2021.

En 2019, 188 000 visiteurs sont entrés dans le musée du débarquement d'Utah Beach
En 2019, 188 000 visiteurs sont entrés dans le musée du débarquement d'Utah Beach © France Télévisions/ JY Gelebart

Avec des tarifs  de 4 à 8 € le billet, et les rentrées de la boutique (même si elle a pu rester ouverte pendant le confinement, les acheteurs sont rares) , ce sont plusieurs centaines de milliers d’euros qui manquent dans les caisses municipales.

Ca devient très lourd. On a vécu jusqu’à maintenant sur nos réserves de trésorerie, mais nos investissements, comme la rénovation du musée, et le projet de muséographie sont pour l’instant bloqués.

Charles de Valavieille, maire de Sainte-Marie-Du-Mont (50)

Alors cette réouverture, ils l’attendent tous depuis longtemps à Sainte-Marie-du-Mont. La date a été annoncée ce jeudi 28 avril : ce sera le 19 mai. « On perd encore la plupart des week-ends de mai » souligne Charles de Valavieille. Les mois de mai et juin sont en effet importants car c’est la période de l'année à laquelle les Américains commencent à débarquer dans les musées normands. Ils représentent 22% de la fréquentation habituelle du musée Utah Beach.

Réouverture le 19 mai : Avec quel protocole ?

Si Emmanuel Macron a annoncé la date de réouverture des musées, les conditions d’accueil, elles, n’ont pas encore été détaillées.

On est prêts. Notre équipe de permanents est en place, on a recruté du personnel saisonnier qui attend notre appel pour savoir quand commencer.

Séverine Diaz, responsable du musée Utah Beach

Les jauges seront réduites. Les touristes étrangers ne sont pas autorisés à entrer sur notre territoire avant le 9 juin. Dans l'attente du nouveau protocole, certains font le choix de ne pas rouvrir dès le 19 mai, comme les musées de Bayeux, qui reportent l'ouverture à début juin. 

La responsable du musée Utah Beach pense que les Américains ne reviendront pas avant l’automne prochain. Pour cet été, elle mise davantage sur les visiteurs français et les Européens, Néerlandais en tête.  

Après 7 longs mois sans voir un seul visiteur, le musée n’a désormais plus longtemps à patienter avant le Jour J, fixé au 19 mai. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musée covid-19 santé société déconfinement