Coronavirus : l'hôpital Mémorial de Saint-Lô recherche de toute urgence des infirmières

Le centre hospitalier Mémorial France -Etats Unis de Saint-Lô a besoin, en urgence, de renforts pour son service de réanimation. Un appel est lancé.

Le centre hospitalier Mémorial France Etats Unis de Saint-Lô
Le centre hospitalier Mémorial France Etats Unis de Saint-Lô
Notre chance en Normandie ? On a 10 jours d'avance sur Colmar et Paris ”, nous confiait récemment le chef de service des urgences de l'hôpital Mémorial de Saint-Lô. C'était le 21 mars dernier. Dix jours plus tard, la situation est devenue plus critique. L'établissement hospitalier a publié ce lundi 30 mars une annonce sur sa page Facebook pour trouver de toute urgence des renforts.
 L'hôpital Mémorial cherche donc des infirmières pour son service de rénimation. "Cette campagne de recrutement a deux objectifs : pallier un éventuel absentéisme liée à la maladie, pas que le coronavirus, et soulager les équipes", explique Mélanie Cotigny, chargé de la communication. L'établissement compte ainsi en interne "quelques cas de contamination, les oignants ne sont malheureusement pas épargnés.

Des prises en charge très longues en réanimation

Il faut aussi avoir un coup d'avance, alors que la charge de travail est en constante augmentation depuis plusieurs jours. "Nous avons 16 lits de réanimation. Ce weekend, nous avions 11 patients en réa. Trois d'entre eux ont été transférés sur Caen et Cherbourg, qui étaient moins en tension", rappelle Mélanie Cotigny. "Non seulement, on voit le nombre de cas augmenter de façon très régulière mais il s'agit aussi de prises en charge très longues : on ne sort pas une personne intubée au bout de deux jours." Au maximum, l'hôpital Mémorial de Saint-Lô pourrait compter jusqu'à 26 lits de réanimation s'il devait passer au stade 5, le dernier, du plan de crise qu'il a élaboré.

L'établissement hospitalier a déjà reçu cinq candidatures ce mardi matin, quelques heures après la publication de son annonce. Mais cet appel est toujours d'actualité et les nouvelles candidatures bienvenues. "On a besoin de renfort", rappelle Mélanie Cotigny. Tout comme de matériel. Après les masques, les solutions hydroalcooliques, les lunettes de protection ou les charlottes, l'hôpital Mémorial cherche des gants et des lingettes. "Avec l'épidémie en cours, on utilise plus de tout sur le bio nettoyage, le nettoyage de l'hôpital. Il faut désinfecter les chambres des patients covid-19", explique la chargée de communication de l'établissement. Les précédents appels à l'aide lancés sur les réseaux sociaux avaient rencontré un franc succès.
 

sqd
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société