L'hôpital franco-américain de Saint-Lô souffle ses 60 bougies

La consul des Etats-Unis était à Saint-Lô cette semaine pour les 60 ans de l'hôpital Memorial
La consul des Etats-Unis était à Saint-Lô cette semaine pour les 60 ans de l'hôpital Memorial

Le centre hospitalier Memorial France Etats-Unis de Saint-Lô célèbre cette semaine son soixantième anniversaire. Outre le symbole de l'amitié franco-américaine qu'il incarne, cet hôpital est aussi une oeuvre architecturale.

Par F3Normandie

60 ans et (presque) pas une ride. Bâti sur les ruines de Saint-Lô, symbole de la reconstruction et de la modernité, le centre hospitalier Mémorial France Etats-Unis est l'oeuvre d'un architecte visionnaire, Paul Nelson. "C'était un ami des artistes puisqu'il avait travaillé entre deux guerres à Paris sur ce sujet-là, c'est un étudiant en Beaux-Arts autant qu'un architecte et donc il a voulu s'entourer pour faire de cet hôpital un prototype absoulment moderne, le plus bel hôpital d'Europe à l'époque : le premier hôpital qui avait des ascenseurs, le premier hôpital qui avait des chambres à deux ou quatre lits, le premier qui avait des chambres lumineuses ouvertes vers le sud", explique Thierry Lugbull, directeur de l'hôpital mémorial de Saint-Lô. Ce caractère exceptionnel fut consacré en 2009 avec un classement aux monuments historiques.

Outre ses qualités architecturales, le site est également un témoignage de l'amitié franco-américaine. "Eleonor Roosevelt, la femme de l'ancien président des Etats-Unis a été très impliquée dans l'hôpital Mémorial et a incité les américains à donner de l'argent. En 1951, leur apport de plusieurs millions de Francs a permis de terminer cet hôpital". Le 10 mai 1956, il est inauguré en présence de 15 000 personnes. Soixante ans plus tard, Sara Harriger, le consul des États-Unis pour le Grand Ouest de la France, a assisté aux comméorations officielles célébrant cet anniversaire et cette amitié de part et d'autre de l'Atlantique. Des festivités sont organisées tout au long de la semaine. Programme complet sur le site internet du centre hospitalier de Saint-Lô.

Reportage de Sylvain rouil et Claude Leloche
Intervenants :
- Thierry Lugbull, directeur de l'hôpital mémorial de Saint-Lô
- Soeur Monique, infirmière de bloc entre 1964 et 1967
- Sara Harriger, consul des Etats-unis à Rennes

L'hôpital franco-américain de Saint-Lô souffle ses 60 bougies

 

Sur le même sujet

Les + Lus