Exceptionnel, un Picasso s'invite au musée de Saint-Lô

Nature morte à la lampe, Picasso, 1936.
Nature morte à la lampe, Picasso, 1936.

Une fois n'est pas coutume, Saint-Lô ( Manche) accueille un des plus grands artistes de tous les temps, Pablo Picasso. Une toile prêtée temporairement pas le Musée national Picasso, qui sera exposée jusqu'au 17 mars au Musée des Beaux-Arts.

Par Catherine Gauberti

Le 12 décembre dernier, près de 82 ans après sa création, Nature morte à la lampe de Picasso (29 décembre 1936) est exposée au Musée des Beaux-Arts de Saint-Lô (Manche).

Robert Blaizeau, directeur des musées de Saint-Lô, est ravi : " C'est un grand honneur ! C'est la première fois que nous accueillons une oeuvre de Picasso à Saint-Lô." 

Cette toile a été peinte six mois avant le célèbre Guernica. C'est une nature morte où on distingue une lampe, une serviette, une cruche et une fleur.
 

Une opération nationale


L'oeuvre a été prêtée par le Musée national Picasso dans le cadre d'une opération nationale lancée par le ministère de la Culture et appelé Culture près de chez vous. Il permet, entre autres, une circulation des chefs-d'oeuvre nationaux sur tout le territoire français.

" En 2019, tous les trois mois, nous accueillerons un nouveau chef-d'oeuvre ", annonce Robert Blaizeau.

Un reportage de Bertrand Goulet, Jean-Michel Guillaud et Mathieu Bellinghen et Jacques Perrotte :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus