• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Saint-Lô: cinq nouveaux bâtiments classés aux monuments historiques

Le beffroi, la halle, le théâtre et la mairie de Saint-Lô font partie des bâtiments récemment classés aux monuments historiques. Ils ont été construits après guerre.
Le beffroi, la halle, le théâtre et la mairie de Saint-Lô font partie des bâtiments récemment classés aux monuments historiques. Ils ont été construits après guerre.

L'Hôtel de Ville, le beffroi, la halle, le théâtre et la salle Allende sont désormais inscrits Monuments historiques. Ces cinq bâtiments ont tous été construits dans l'après-guerre, comme une bonne partie de la ville. 

Par Christophe Meunier

C'est un patrimoine qui a longtemps été mal aimé des Normands. Mais depuis quelques années, l'architecture de la reconstruction accède à une certaine reconnaissance. En 2005, l'UNESCO inscrivait le centre-ville du Havre, dont la reconstruction était dirigée par l'architecte Auguste Perret, au patrimoine mondial de l'humanité. L'année prochaine, le Département de la Manche compte mettre en lumière cet héritage légué par les bâtisseurs de l'époque à travers une série d'événements.  
 
Aujourd'hui c'est au tour de la ville de Saint-Lô et de son centre ville d'être mis à l'honneur. La nouvelle a été officialisée par le maire, François Brière, le 21 septembre dernier. Deux ensembles, la mairie, le beffroi et la halle d'un côté, le théâtre et la salle Allende de l'autres, ont été inscrits Monuments historiques par l'Etat. L'inscription témoigne d'un intérêt remarquable au niveau régional. Le classement, lui, est accordé aux bâtiments dont le rayonnement est national (et accorde une protection plus importante).

Les cinq bâtiments récemment "labellisés" sont tous issus de l'après-guerre: le premier ensemble a été construit entre 1945 et 1958, le second entre 1955 et 1963. "C'est un élément de protection: l'Etat, dans les différents travaux, les différents embellissements que l'on pourra imaginer, aura un regard particulier sur ces bâtiments parce qu'ils ont une valeur patrimoniale, historique, architecture tout à fait spécifique qui est reconnue", explique François Brière. Des contraintes donc avec un contrôle des architectes desBa^timents de France mais aussi des avantages en matière de financement pour les futures rénovations.


 
Saint-Lô: cinq nouveaux "monuments" historiques
Reportage de Nicolas Dalaudier et Joël Hamard
Intervenants:
- Pierre Queniard, directeur du Théâtre de Saint-Lo
- Robert Blaizeau, directeur de musées de Saint-Lo
- François Brière, maire de Saint-Lo

A lire aussi

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus