Poilley : le nouveau patron de Remade Suresh Radhakrishnan présente son projet

Suresh Radhakrishnan, le nouveau "patron" de l'entreprise de reconditionnement de smartphone Remade, prenait officiellement les rênes de la société basée à Poilley le 21 janvier. Pour débuter sa première conférence de presse, il s'est d'abord dit "désolé pour tous ceux qui ont perdu leur travail".

Remade, première conférence de presse du nouveau patron
Remade, première conférence de presse du nouveau patron © N.Dalaudier
Suresh Radhakrishnan, le britannique qui vient de reprendre les actifs de Remade via sa société Fourth Wave Technology, a d'abord eu un mot pour "tous ceux qui ont perdu leur travail".

Lors de sa première apparition officielle en tant que dirigeant de la société de reconditionnement de téléphone, il s'est dit "conscient des erreurs qui ont été faites" par le passé.  Le chef d'entreprise, qui se présente comme le "leader de la téléphonie en Russie depuis 18 ans" entend remonter Remade progressivement. L'entreprise va redémarrer avec 118 salariés mais le britannique a de l'ambition.

Il espère pouvoir se développer à l'avenir avec, en point de mire, de nouvelles embauches. Il souhaite pouvoir travailler en collaboration avec Apple. Il voit en Remade un produit d'appel, une porte d'entrée, vers l'univers de la marque à la pomme, pour les jeunes notamment, via des prix plus modérés que le neuf. Pour cela, Remade mise sur le qualitatif, sur le "reconditionnement de luxe". 

Suresh Radhakrishnan a affirmé devant la presse "ne pas avoir l'intention de délocaliser". Il reste en France et en Normandie avec un objectif de vente sur le marché français d'abord puis européen, dans un deuxième temps.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux social économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter