Cet article date de plus de 5 ans

Tour de France : la longue journée d'Anthony Delaplace sur ses terres

Courir sur ses terres est un bonheur pour un cycliste, mais ça n'est pas forcément de tout repos. Le Manchois Anthony Delaplace est heureux après deux étapes à domicile, mais n'est pas fâché de s'éloigner de la Normandie.  
Anthony Delaplace va retrouver dès lundi son statut d'équipier au sein de l'équipe Fortunéo. Car sur les routes de la Manche, le public l'a traité comme un des favoris. Les Normands avaient envie de voir un exploit du "régional de l'étape".

Anthony, 27 ans, s'est bien battu samedi entre le Mont-Saint-Michel et Utah Beach. le jury lui a attribué le prix de la combativité pour une échapée de 40 kilomètres en solo.
Pour la deuxième étape dimanche entre Saint-Lô et Cherbourg-en-Cotentin, les jambes étaient un peu plus dures. Anthony a préféré rester sagement dans le peloton. 

Le reportage de Florent Turpin 
durée de la vidéo: 01 min 35
Anthony Delaplace; le coureur de la Manche, après la deuxième étape ©France 3 Normandie

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport