• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Météo France : retour de fortes chaleurs la semaine prochaine en Normandie

Au centre des préoccupations, le thermomètre monopolisera une nouvelle fois les regards et l'attention...
Au centre des préoccupations, le thermomètre monopolisera une nouvelle fois les regards et l'attention...

Météo France confirme la tendance qui se dessinait depuis quelques jours déjà : la Normandie doit se préparer à faire face à une nouvelle vague de chaleur, la semaine prochaine. 

Par Bruno Rizzi

Une dépression centrée vers la péninsule ibérique fera remonter vers l'Europe une masse d'air chaud en provenance d'Afrique du Nord. Les températures seront donc extrêmement élevées partout en France la semaine prochaine en général, donc en Normandie en particulier, sous un ciel quasi-parfaitement ensoleillé. Ces conditions s'assortissent d'un indice de confiance de 4 / 5 pour LUNDI, puis 3 / 5 pour les jours suivants. 

A la faveur des données issues des prévisions actuelles de Météo France, il est possible d'esquisser quelques contours pour la semaine prochaine :

LUNDI 22, les valeurs minimales à l'aube seront déjà très douces : 13 à 16°. Les maximales atteindront, dans les terres, 30 à 32° dans l'Orne, l'Eure, et le pays d'Auge. Plus au Nord, du sud-Manche au pays de Bray, escomptez de 27 à 29°, et 24 à 26° vers le littoral. Le thermomètre indiquera 24° à Cherbourg comme à Dieppe, 26° au Havre, 27° à St-Lô, 28° à Caen, 29° à Granville et Neufchâtel en Bray, 30° à Rouen, 31° à Argentan et 32° à Evreux ou Alençon. 

MARDI 23, l'ensemble de ces valeurs gagnera 1 ou 2° en comparaison sur la veille, d'où un maximum de 34° du Perche au Vexin. 

MERCREDI 24, la chaleur stagnerait dans le même ensemble de températres maximales, à l'exception de particularités locales où 35° seront atteints, d'Evreux au Vexin.

JEUDI 25, ce seront l'Orne, l'Eure et la vallée de Seine jusqu'à Rouen qui feront face à la chaleur la plus intense, de 34 à 36° voire localement 37°. Plus au Nord, de Granville à la vallée de la Bresle, Météo France prévoit de 30 à 33°, seule une frange littorale se cantonnera à des valeurs inférieures à 30°.

VENDREDI 26, le flux, jusqu'à présent de secteur Sud, passera au Nord-Est dominant, la chaleur commencera donc à décroître très progressivement, 32 à 33° maxi sur le flanc Est de la Normandie.

SAMEDI 27, toutes les valeurs repasseront sous le cap des 30°, et cette tendance confirmera la fin de cette vague de chaleur, bien que l'indice de confiance ne soit plus que de 2 / 5 dès le DIMANCHE 28.

Les températures indiquées sont à comprendre à l'ombre sous abri, leur sensation physique augmentera l'inconfort du ressenti.

Au final, il semble que, entre la montée en puissance de la chaleur, LUNDI, et le début de son atténuation, VENDREDI, la Normandie doive bel et bien faire face à 3 jours dits "critiques".

D'évidence, ces données resteront à affiner et préciser au jour le jour d'ici à l'échéance de LUNDI. Mais quoi qu'il en soit, cette nouvelle offensive de la chaleur reposera les problématiques récurrentes en matière de santé publique et de pollution, car ces conditions dégraderont la qualité de l'air et favoriseront probablement des pics d'ozone. La consultation régulière des relevés et prévisions d'Atmonormandie sera recommandée.

Par ailleurs, aucune pluie n'étant prévue à moyen voire long terme dans les prochains jours (à l'exception d'averses potentiellement orageuses ce SAMEDI), la sécheresse atteindra des niveaux qui pourront mener les pouvoirs publics à accroître les mesures d'économie d'eau et de restriction d'utilisation et de prélèvement dans les bassins versants où la situation est déjà préoccupante, afin de préserver la ressource. 

La consultation en temps réel de la carte des arrêtés de restriction d'eau est possible grâce à la plateforme gouvernementale Propluvia, à l'adresse suivante : 

propluvia.developpement-durable.gouv.fr










 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus