Mouvement des gilets jaunes : réactions d'élus normands et d'un représentant des manifestants dans l'Eure

Emilie Leconte et ses invités Sébastien Leclerc (Député LR du Calvados), Guillaume Pennelle (Secrétaire du Rassemblement National de Seine-Maritime) et Bruno Questel (Député LReM de l'Eure) / © F. Bahin / France 3 Normandie
Emilie Leconte et ses invités Sébastien Leclerc (Député LR du Calvados), Guillaume Pennelle (Secrétaire du Rassemblement National de Seine-Maritime) et Bruno Questel (Député LReM de l'Eure) / © F. Bahin / France 3 Normandie

Dimanche 25 novembre, l'émission Dimanche en Politique était consacrée aux suites du mouvement des gilets jaunes. Réaction de représentants normands de la LREM, LR et de RN. Revivez l'émission. 

Par Marc Moiroud-Musillo

Une semaine après le début de la mobilisation des gilets jaunes, quelle suite donner au mouvement ? 
 

Le mouvement pourrait durer jusqu'à Noël selon Diego, gilet jaune sur le rond-point de Verneuil-sur Avre (Eure). 

C'est trop d'un coup. On nous matraque (en référence aux événements des Champs Elysées samedi 24 novembre 2018, NDLR). On étouffe. On en a marre. C'est un mouvement national qui concerne tout le monde, les jeunes, les retraités, les chômeurs. On se sent délaissé par le gouvernement" précise-t-il. 

Les politiques qui se sont succédés n'ont pas su prendre en compte les difficultés des gens et aujourd'hui, on le paye. Malheureusement on ne pourra pas répondre aux revendications d'un claquement de doigts. Il faudra du temps" explique Bruno Questel (Député LReM de l'Eure).

Je crois que cette France qui travaille, qui fait 40 à 50 km par jour en voiture, les retraités, les demandeurs d'emploi, ceux qui font partie des manifestations sur les ronds-points n'est pas entendue par le gouvernement. Emmanuel Marcon est atone depuis sept jours. Il faut qu'il réagisse. Dites à vos ministres de réagir correctement. Ils ne comprennent pas ce qu'il se passe" lui répond Sébastien Leclerc (Député LR du Calvados).

Monsieur Castaner (Ministre de l'intérieur, NDLR) a une attitude lamentable. Il a attisé les événements sur les Champs Elysées en mettant en cause des mouvements d'extrême-droite, ce qui a relancé des casseurs d'extrême gauche. On a vu des images terribles, des retraités frappés par la police. Cette colère est due à la souffrance de gens qui la cachait humblement depuis des années. Emmanuel Macron est un idéologue. Il continue avec l'augmentation des taxes en janvier 2019. Il y a besoin d'actes tout de suite, en baissant les taxes sur le gaz et le carburant" insiste Guillaume Pennelle (Secrétaire du Rassemblement National de Seine-Maritime)


Revivez l'émission spéciale de Dimanche en Politique, présentée par Emilie Leconte de France 3 Normandie.  
[REVOIR] l'émission Dimanche en Politique, spéciale Gilets jaunes
Dimanche 25 novembre 2018, Emilie Leconte recevait Sébastien Leclerc (Député LR du Calvados), Guillaume Pennelle (Secrétaire du Rassemblement National de Seine-Maritime) et Bruno Questel (Député LReM de l'Eure) pour débattre des suites du mouvement des gilets jaunes. - France 3 Normandie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus