Gilets jaunes : au rond-point de la Motte de Rouen, la solidarité s'organise

Le rond-point de la Motte est un point d'accès important de l'agglomération rouennaise. Il est occupé depuis une semaine par des gilets jaunes. La vie s'organise peu à peu dans ce qui s'apparente à un camping sauvage. 

Ambiance conviviale au moment du repas pour les gilets jaunes du rond-point de la Motte à Rouen (Seine-Maritime).
Ambiance conviviale au moment du repas pour les gilets jaunes du rond-point de la Motte à Rouen (Seine-Maritime). © France 3 Normandie
Ils sont une trentaine à former le noyau dur de la mobilisation au rond-point de la Motte, à Rouen (seine-Maritime). Chaque jour, ils sont rejoints pendant quelques heures par d'autres gilets jaunes. Après une semaine de présence, la vie s'organise dans ce qu'ils appellent "le camping de la Motte".

Dans la foule, on voit beaucoup de femmes. Des femmes d'action qui ont pris en main l'intendance. Fruits, pain, soupe... Il s'agit d'améliorer l'ordinaire. Les denrées sont données par des automobilistes souhaitant soutenir le mouvement ou des gilets jaunes eux-mêmes. D'autres participants ont construit des cabanes de fortune pour se protéger du froid. Le mouvement s'organise pour durer. 

On sait qu'on va rester longtemps. Il y a des gars qui dorment sur place. On se relaie jour et nuit. C'est comme un camping. Tout le monde se met autour du feu. On mange un bout, on joue, on chante. La solidarité est vraiment là" explique un gilet jaune. 

A Rouen, la mobilisation des gilets jaunes s'organise pour durer ©France 3 Normandie

Le soir, certains vont distribuer les surplus de nourriture à des SDF rouennais. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes prix du carburant consommation économie social société