Gilets jaunes à Barentin : situation tendue autour du centre commercial

Mobilisation devant le centre commercial de Barentin, le 17 novembre 2018. / © twitter
Mobilisation devant le centre commercial de Barentin, le 17 novembre 2018. / © twitter

L'accès à la zone commerciale de Barentin (Seine-Maritime) est compliqué depuis plusieurs jours en raison de la mobilisation des gilets jaunes. Ils ont campé sur un rond-point dans la nuit de vendredi à samedi. En plein week-end de promotion dans les grandes enseignes, la situation s'est tendue. 

Par Marc Moiroud-Musillo

C'est un samedi de Black Friday compliqué pour les enseignes de Barentin, l'un des plus grands centre commerciaux de Seine-Maritime. L'accès aux magasins est très difficile comme le montrent les témoignages sur twitter :
 
 

Les forces de l'ordre sont présentes en nombre sur place, comme l'atteste cet autre tweet :


Samedi 24 novembre 2018, la Préfecture de Seine-Maritime faisait déjà état d'une situation délicate dès le début de matinée. Elle constate la présence de délinquants la nuit. Des jeunes souvent alcoolisés qui profitent du départ des gilets jaunes dans la nuit pour venir occuper le terrain et invectiver les forces de l'ordre.

Dans le courant de la journée, les gilets jaunes ont renforcé leur présence sur la zone d'activité, car "toute la tune est là" déclarait l'un d'eux sur les réseaux sociaux. Peu après 15 heures, les forces de l'ordre ont lancé des bombes lacrymogènes pour libérer les lieux. Des interpellations ont eu lieu. Quatre personnes sont placées en garde à vue. Selon la Préfecture de Seine-Maritime, des manifestants ont lancé des boules de pétanque et des galets sur l'escadron de gendarmerie mobile, toujours sur place ce samedi soir. 

On en a marre. On ne vient pas pour casser mais pour dire notre mécontentement. Ils n'avaient pas à charger gratuitement" déclare un manifestant joint par téléphone et qui préfère garder l'anonymat. Découvrez la vidéo tournée sur place par un autre gilet jaune. 

Vers 16 heures, des manifestants ont tenté de bloquer l'autoroute A150, près de la zone commerciale. 




 

Rideaux baissés dans de nombreux magasins du centre commercial de Tourville-la-Rivière

La situation a été assez semblable dans l'autre grande zone d'activité commerciale de l'agglomération rouennaise. Plusieurs enseignes ont préféré fermer par mesure de précaution. Les forces de l'ordre sont intervenues dans la matinée du samedi 24 novembre pour débloquer les ronds-points d'accès au centre. La situation était tendue. Deux personnes ont été interpellées. 

Dans le courant de la journée, d'autres tentatives d'occupation des points d'accès ont eu lieu. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus