Nid de Cendres, une épopée théâtrale sur la fin du monde et sa reconstruction à Evreux et autres idées de sorties

C’est la saga d’un monde coupé en deux, l’Occident d'un côté et un univers féérique de l'autre. Deux histoires qui finiront par se rejoindre. Une épopée de 5 heures qui emporte le spectateur dans une véritable aventure théâtrale.



Dans cette épopée, deux mondes cohabitent au fil des changements de décors.

D'un côté du monde, les machines qui gouvernent la finance se détraquent.  Le peuple en colère élimine tout par le feu au point de détruire l'humanité. Jean, Julie et leur nourrisson Gabriel sont en fuite dans l’occident en flamme.  L’enfant Gabriel sera déposé par ses parents fuyant une Europe en guerre au pied d’une roulotte d'une troupe de théâtre.

De l’autre côté du monde, dans un pays imaginaire, la princesse Anne voit sa reine mère mourir. Elle prend la mer à la recherche d’un remède. Elle traverse les limbes, et se retrouve dans les cendres de l’occident.
 



Dans la seconde partie, la princesse Anne et Gabriel, le nourisson devenu grand ont 20 ans. Leurs destins que nous avons suivi en parallèle ne vont pas tarder à se croiser. Gabriel est devenu jeune homme et chef d’une troupe de théâtre. Au terme de sa quête, Gabriel trouve la princesse Anne. Ensemble ils construiront le monde.

Et c'est donc de l'univers du conte que viendra le salut de l'Occident. 

Le monde de l'imaginaire et des contes est primordial pour le metteur en scène Simon Falguières.

Il faut ramener les histoires nau coeur de notre société. C'est en racontant des histoires qu'on rappelle aux hommes leur humanité. Je crois que beaucoup de jeunes qui font du théâtre à l'heure actuelle ont envie de rapporter les histoires sur un plateau.

16 comédiens sont sur scène pour jouer une centaine de personnages. Une performance de 5 heures où le public est embarqué dans une aventure théâtrale collective.
Et pour tenir son public, Simon Falguière utilise différentes facettes que permet le théâtre pour maintenir le rythme, thriller, farce, drame.

Pour parler de choses aussi dramatiques que la chute d'un monde et notamment sur une durée de 5 heures, il faut passer par l'humour. Je dis souvent aux comédiens que c'est comme un slalom. Il faut passer des larmes au rire, aux larmes pour être tenu et plongé dans le drame jusq'au bout.

Le spectacle qui se joue ce samedi 9 mars à 17 heures au cadran à Evreux sera en deux parties avec un repas à l'entracte, l'occasion pour les spectateurs d'échanger sur cette expérience théâtrale collective.


Reportage sur Nid de cendres, suivi d'autres idées de sorties culturelles :

Autres idées de sorties :

      

STEK

Louis Homont a choisi "STEK" comme nom de scène, il explique : "mon père est boucher et par le biais de la musique je souhaite prendre « une revanche sur lui »". "J’ai 20 ans, j’écris des textes depuis 5 ans, et je les enregistre de manière plus professionnelle depuis peu, je vais bientôt intégrer une structure qui est en construction. Je me suis déjà produit 2 fois sur la scène du Tetris, et c’était une expérience plutôt intense, qui m’a convaincu de faire en sorte que le rap soit mon métier, du moins essayer. En parallèle, je suis en BTS communication à St JoSup, et essaie de tirer parti de cet enseignement pour le rap." Son EP sortira très prochainement.

Doomsday Crusaders

Composé de Thomas Bert à la batterie (étudiant à l’université du Havre), Ftk Crom (Kevin Dubeslay) à la guitare et au chant et Alban Naaili à la basse, Doomsday Crusaders a sorti son premier album éponyme, composé de 6 compositions originales, fin 2018. Depuis, ils ont composé 2 nouveaux titres qu’ils ont hâte de présenter sur scène.

Horizon 17


Pure énergie et mélodies addictives, tels sont les termes qui pourraient définir HorizOn 17. Jeune formation Havraise née en 2017 qui rassemble des musiciens déjà rompus à la scène : Flow, guitariste et chanteur à la voix aussi sensible que féroce ; PiérO, fin technicien à la basse ; Alex, à la batterie, ajoute la frappe qui rend le tout explosif. Ils ne sont que trois, mais font un bruit monstre et impeccable.
  
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
théâtre culture musique danse photographie art